Bande-Dessinée, Mangas, Pop Culture

  • Ce n'était pas sa guerre.
    La galaxie se rappelle le héros qui a éradiqué jusqu'au dernier Cielcin dans le ciel. Mais on se souvient aussi du monstre qui a détruit un soleil, oblitérant tant de vies humaines - dont celle de l'Empereur lui-même - en outrepassant ses ordres. Hadrian n'était pas un héros. Il n'était pas un monstre. Il n'était même pas soldat.
    Sur la mauvaise planète, au bon moment, pour les meilleures raisons, Hadrian Marlowe emprunte un chemin qui ne peut que très mal finir. Il échappe à son père et à un destin de tourmenteur, mais se retrouve prisonnier d'une planète étrange et reculée.
    Forcé de se battre dans l'arène et de se confronter aux intrigues d'une cour planétaire, Hadrian doit combattre pour un Empire qu'il n'aime pas, contre un ennemi qu'il ne comprendra jamais.

  • Dans ce petit restaurant situé au fond d'une ruelle du quartier de Shinjuku, le patron vous accueille de minuit à sept heures du matin pour servir des petits plats typiques du Japon qui réveilleront les papilles et les souvenirs du temps passé. Car ici, chaque plat est lié aux souvenirs d'un personnage : yakuza, stripteaseuse, boxer...
    Avec son trait fin et épuré, son style très personnei, Yarô Abe, qui cite parmi ses références Yoshiharu Tsuge, brosse des portraits drôles et émouvants de personnages touchants, chacun à leur manière, dans un manga qui a quelque chose d'apaisant et de réconfortant.
    La Cantine de minuit, c'est un petit restaurant qui vous remplit le coeur et l'estomac, et une agréable manière de découvrir que la cuisine japonaise est trèsb loin de se limiter aux sushis.

  • Mary Jane

    ,

    Pays de Galles, 1880. Une explosion dans la mine. Des morts. Parmi eux, Davies, le mari de Mary Jane. Veuve à dix-neuf ans, et désormais seule au monde. Alors, elle fuit, vers Cardiff où, pense-t-elle, elle rejoindra sa soeur.
    Sur la route, elle rencontre Black John et sa bande de nécessiteux, chassés par la misère et pourchassés par les fermiers et les gendarmes. Black John la convainc d'aller à Londres pour trouver du travail. Affamée, couverte de haillons, elle atteint la capitale anglaise. Ses faubourgs d'abord. Des usines, des crassiers, des taudis, et de la suie. De la suie partout. Et Peter White, dit « Snakesman Peter ».
    Peter sera le premier homme qui s'intéressera à elle. Il y en aura d'autres. Jusqu'à Joe Barnett, qui emménagera avec elle au 13 Miller's Court, dans le quartier de Spitalfields. Jusqu'au présumé tueur en série, « Jack l'Éventreur », qui, le 8 novembre 1888, mit fin sauvagement à ses tourments.

empty