Littérature traduite

  • Au terme d'un voyage collectif en Europe, un dessinateur japonais fait étape en solitaire à Paris, dans l'idée de visiter les musées de la capitale. Mais, cloué au lit de sa chambre d'hôtel par une fièvre insidieuse, il se trouve confronté avant tout à une forme de solitude absolue, celle des souffrants en terre étrangère, privés de tout recours immédiat, au coeur de l'inconnu. Alors que le mal lui laisse quelque répit, il met son projet à exécution, et se perd dans les allées bondées du Louvre. Très vite, il va découvrir bien des facettes insoupçonnées de ce musée-monde, à la rencontre d'oeuvres et d'artistes de diverses époques, au cours d'un périple oscillant entre rêve et réalité, qui le mènera pour finir à la croisée des chemins entre tragédie collective et histoire personnelle.

  • Le Shaolin Cowboy traverse un désert sans fin à dos d'une mule particulièrement bavarde et un poil philosophe, lorsqu'il tombe dans le guet-apens du Roi Crabe et de ses (très) nombreux hommes de main.
    Le voyageur devra alors faire preuve d'habileté au kung-fu pour se débarrasser de ses (très) nombreux adversaires.
    Si seulement il n'avait pas massacré la famille du roi-crabe en dégustant un plateau de fruits de mer.
    Et pour tant, les ennuis ne font que commencer...

  • Il a fallu huit ans à Alberto Breccia et Juan Sasturain pour réaliser Perramus. Dans cette grande fresque de plus de 460 pages, les auteurs ont transposé toute l'histoire (avec un grand H), les symboles et les mythes de l'Amérique Latine : la dictature militaire et ses disparitions (Breccia rend hommage à son scénariste Hector OEsterheld, disparu durant cette période), le tango avec Carlos Gardel, la passion du football, l'influence des États-Unis avec Henry Kissinger et Frank Sinatra et, bien sûr, la littérature, avec des versions fantasmées de Jorge Luis Borges et Gabriel Garcia Marquez.
    En 1982, la dictature militaire est au pouvoir en Argentine. C'est dans ce contexte particulièrement difficile que Perramus voit le jour. Sur les deux premiers livres sur les quatre qui composent cette oeuvre, le récit prend pour toile de fond cauchemardesque un état totalitaire fantasmagorique. Perramus est un homme qui a laissé mourir ses compagnons de révolte pour fuir et qui, incapable de faire face à cette réalité, s'abandonne à l'oubli. Devenu l'homme sans mémoire, il va parcourir le monde en quête d'identité et de rédemption avec pour compagnons de fortune Canelones, l'Ennemi et Jorge Luis Borges.
    Par sa genèse, son contexte politique, le talent de ses créateurs, le style toujours novateur d'Alberto Breccia, Perramus est un roman graphique incontournable.

  • Après le succès de l'édition en deux tomes et en noir et blanc, Les Chats du Louvre de Taiyô Matsumoto paraît en intégrale et en couleur! C'est une première mondiale qu'un mangaka aussi renommé que Taiyô Matsumoto demande à l'une des meilleures coloristes françaises de mettre en couleur son histoire. Isabelle Merlet-Rouger (coloriste de Blutch, Philippe Dupuy, Pascal Rabaté, Bastien Vivès et bien d'autres) a relevé le défi haut la main et nous propose une nouvelle vision de cette histoire magnifique.

  • Matsumoto a développé un univers poétique et onirique très personnel. Avec Les Chats du Louvre, il nous invite à découvrir les véritables habitants du musée qui veillent sur ce lieu et ses oeuvres depuis l'origine, de drôles de chats qui changent d'apparence la nuit...

  • Confrontés à la beauté sauvage de la nature comme de la ville, les personnages de Gipi, le plus souvent adolescents, sont en quête d'eux-mêmes. Publiés pour la première fois en volume, ces douze récits sont autant de fulgurances de la vie bien dessinée de l'auteur. Gipi accompagne le sillon de nos vies, travaille le motif de la mémoire et du passage d'un âge à l'autre, ses thèmes favoris que, de titres en titres il file, tissant ainsi le motif universel du temps qui passe... Chez Gipi, les hommes ont aussi le défi d'être heureux dans le présent mais le souvenir d'un drame est souvent plus fort. Trait simple et texte à l'os ; on se souvient longtemps de ses histoires de petits héros ordinaires...

  • Un meurtre a été commis dans une station scientifique basée à 9 000 mètres
    de profondeur. L'homme le plus populaire au monde, le professeur Hari Hardy,
    sorte de commandant Cousteau des temps modernes, a été tué. Et c'est Mia,
    la propre fille du professeur, qui doit découvrir le meurtrier parmi sept assassins potentiels.

    Or, le temps est compté : quelqu'un (le tueur ?) a saboté la base et d'ici 24 heures
    elle sera inondée et les preuves détruites alors que les nouvelles en provenance
    de la terre, 9 000 mètres plus haut, ne sont pas plus rassurantes.

  • José Muñoz se souvient de son quartier d'enfance, en Argentine, à Buenos Aires. C'est son berceau natal qu'il dessine, les rues et les habitants d'alors. Muñoz est habité par ses souvenirs, lui a fui son pays en 1972, alors âgé de 30 ans. La dictature a forcé son exil. Muñoz révèle ses souvenirs et donne un livre nostalgique, mélancolique et crépusculaire. Il a demandé à son jeune ami le poète argentin Alejandro Garcia Schnetzer d'écrire des textes qui illustreraient ses dessins. Ainsi, se dessine le portrait sensible d'un quartier modeste de Buenos Aires, qui prend vie par la force de ses encres.Retour ligne automatique Son graphisme traduit l'atmosphère et les émotions de la ville. Entre pointillisme et grand éclat de noir, Muñoz révèle l'âme de la capitale argentine ; les jeux d'ombre et de lumière rappellent tant les décors que ses habitants. Les textes de Garcia Schnetzer révèlent aussi le souffle des dessins et enracinent une réalité passée. Poème et dessins consignent une mémoire.

  • Trois copains new-yorkais, Billy, Scotty et Brownie : deux vivent en couple tandis que le troisième est un geek célibataire. L'un des couples décide d'avoir un enfant, l'autre attend son second. Aux angoisses de Billy devant l'inconnu d'être parent, répondent les bons conseils de Scottie et les sarcasmes de Brownie. Mais tout cela n'est-il pas que faux-semblant ? Billy n'arrive pas à exprimer réellement la peur qu'il ressent auprès de son amie. Scotty semble assumer la paternité avec philosophie, mais la vérité est bien différente. Quant à Brownie,le célibat lui pèse. Le jour où l'on découvre la vie adultère de Scotty, les liens entre chaque membre du groupe vont se désagréger. Car si les trois copains semblent rester soudés malgré les petites trahisons rencontrées ça et là, leurs épouses et amies ne l'entendent pas du tout ainsi et des frictions vont apparaître.

empty