Dynamite

  • Parallèles

    Nill

    Sous la plume de deux artistes brésiliens, six femmes font fi de la morale pour donner libre cours à leurs fantasmes
    Elles ne se connaissent pas, et pourtant leurs histoires d'amour et de sexe se croisent sans qu'elles en aient conscience. Lisandra couche avec son boss en échange de menus services, Marta s'envoie en l'air avec un beau jeune homme deux fois plus jeune qu'elle, Lucia séduit le fils de sa meilleure amie, Ana initie le souffre-douleur de son mec... On en passe et des perverses. Pour elles, rien ne compte sauf le plaisir. Et s'il est immoral, c'est encore mieux !
    À travers six histoires érotiques, le dessinateur brésilien Nill dresse le portrait de six femmes libérées, six héroïnes tirées d'univers parallèles qu'il s'amuse à réunir le temps d'un volume riche en rebondissements... et en fantasmes inavouables !

  • Miss Bondie

    Chris

    Une ode au bondage et au sadomasochisme par un grand maître de la bande dessinée érotique
    Jeune modèle aux fantasmes de soumission inassouvis, l'héroïne de cette histoire a le don pour se retrouver dans les situations les plus lubriques, apparemment contre son gré. Apparemment seulement, car elle confesse elle-même son goût pour le sexe sous contrainte. Quand un éditeur de magazines de charme la prend sous son aile et la transforme en Miss Bondie, poupée de plaisir ligotée et photographiée sous tous les angles, la jolie blonde s'abandonne à ce qu'elle appelle " sa vraie nature ", celle d'une masochiste en recherche de sensations fortes. Au gré de ses voyages professionnels qui la mènent aux quatre coins du monde, Miss Bondie collectionne les amants et les aventures d'un soir, sous la plume experte - et perverse - de Chris.
    Un monument de la BD érotique !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Angie est l'une des séries-cultes dessinées par Chris, alias Xavier Musquera, l'un des grands noms de la BD érotique dans les années quatre-vingt. Cette série a initialement été publiée dans les pages du mensuel BD Adult, où Angie sera rejointe par la blonde Miss Bondie. L'idée de placer son héroïne dans l'univers troublant et inquiétant d'un hôpital de nuit n'est pas la moindre trouvaille de Chris, qui peut ainsi multiplier les situations insolites.

    Brune, un corps de rêve, Angie nous entraîne dans les couloirs déserts de l'hôpital, hantés par de curieux personnages ayant en tête des projets pas toujours honnêtes. Angie, le corps en feu, n'hésite pas à s'offrir à ceux ou celles qui la poussent à des étreintes sauvages. Avec son goût du bondage et du sadomasochisme, Chris offre une oeuvre qui ravira les amateurs d'érotisme les plus exigeants.
    Cette nouvelle édition rassemble les 4 épisodes de la série Angie, parue en revue, puis aux éditions CAP dans les années quatre-vingt dix.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Tous deux invités à un cocktail mondain, Iris et Simon s'ennuient. Mais dès que leurs regards se croisent, une tension érotique les saisit. Eux qui ne se connaissent ni d'Eve ni d'Adam vont passer la plus belle nuit d'amour de leur vie. Séparés par le quotidien, ils n'auront plus qu'une idée en tête : se retrouver pour prolonger le plaisir. Et ça n'est pas Charlotte, la colocataire lesbienne et délurée de Simon, dont on suivra les pérégrinations sexuelles, qui condamnera les pulsions du jeune couple...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Iris et Simon vivent une passion amoureuse, entre sexe fou et sentiments naissants. Mais bientôt nos héros doivent lutter contre la routine et les certitudes qui rongent peu à peu leur amour. Alors que l'idylle se fissure, l'irruption d'une stagiaire au charme incendiaire dans la vie de Simon menace de tout faire basculer... De son côté, Charlotte, jeune femme libérée et meilleure amie de Simon, poursuit sa quête effrénée de rencontres lesbiennes. Ce second volume d'Amabilia est le récit de l'engagement amoureux et des doutes, des trahisons et du renouveau du désir : un récit érotique bouleversant de réalisme.

    Après le succès du premier volume, Eloïse et Thomas Raven poursuivent les aventures trépidantes d'Iris, Simon et Charlotte, dans une succession de scènes à la sensualité troublante. Ils sont rejoints par l'écrivaine et scénariste Candice Solère, dont la plume et le sens aiguisé de l'érotisme renforcent encore la puissance évocatrice d'Amabilia.

  • Viviana

    Ferocius

    À travers 30 histoires courtes aussi drôles qu'érotiques, Saez peint le portrait d'une jeunesse espagnole décomplexée, pour qui le sexe est un moyen d'émancipation.
    " Les Immorales ", ce sont ces jeunes femmes de tous horizons, prêtes à braver les interdits pour se payer une bonne tranche de plaisir... C'est cette fille de bonne famille qui, au soir de ses 18 ans, s'aventure dans les quartiers chauds de Madrid pour s'encanailler... C'est cette femme mariée trop jeune à un homme trop vieux qui court s'amuser ailleurs à la moindre occasion... C'est cette effrontée qui, non contente de profiter du fils, décide de goûter à la virilité de son beau-père...
    On en passe et des perverses !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le retour des menagères

    Armas

    Après Ménagères en chaleur voici Le retour des ménagères !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Ménagères en chaleur

    Armas

    Dans Charlie Hebdo du mercredi 31 mai 2006, Georges Wolinski résumait à pro-pos de Ménagères en chaleur : « C'est du porno familial, à l'espagnole. Maman baise avec le Jules de sa fille pendant qu'elle se fait belle pour sortir. Efficace, sa-lace, crade, sympa. » Bien vu, l'univers des Ménagères est à peu près celui-ci.
    À travers un paquet de 32 histoires courtes, issues de la revue espagnole Kiss Comix, le lecteur se fera vite une idée du pourquoi et du comment les épouses des foyers ibériques se vengent de dix ans d'abstinence partielle et de délaisse-ment progressif. L'une avec un motard rencontré dans un bistrot, l'autre avec son voisin de palier, l'autre encore avec un étudiant de passage. Humour et gros seins sont donc au rendez-vous de cette série, suivie du Retour des Ménagères et d'À poêle les ménagères ! (et il n'y en aura pas d'autre, sniff !).
    Paru initialement en janvier 2006, Ménagères en chaleur s'est déjà vendu à plus de 6 000 exemplaires.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La vicieuse

    Bruce Morgan

    Pour notre institutrice préférée, l'heure de la rentrée des classes a sonné !

    Valérie est de retour dans son école de banlieue. Mais pourra-t-elle longtemps cacher que derrière sa sage apparence d'institutrice à lunettes se dévoile... la vicieuse ?

    Une plongée dans l'univers fascinant et effrayant de la nymphomanie.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    A poêle les menagères !

    Armas

    Dernier titre de la série, A poêle les ménagères ! continue à mettre en scène des femmes voluptueuses, aux seins lourds et aux hanches fournies, comme aime à les dessiner Armas.
    Souvent, le lecteur les voit se libérer d'au moins dix ans d'esclavagisme familial pour mettre en pratique les paquets de fantasmes qu'elles avaient accumulés au fond d'un placard de leur cerveau. Néanmoins, ce volume qui termine la série des Ménagères, comporte un mini-cycle intitulé Hommes Objets (Hombres Objeto) ainsi que des récits complets divers qui sont dans une veine assez proche de celle des Ménagères.
    Nous aurons pour ainsi dire fait le tour de la question, en sachant que les 17 récits de A poêle sont parmi les productions les plus récentes d'Armas, qui est un des piliers de la revue espagnole Kiss Comix (des éditions La Cupula) où il est publié depuis 1992. La particularité de ses histoires : elles sont courtes, joyeuses et s'inscrivent dans le registre d'un humour qu'on pourrait presque qualifier de gaulois si elles n'étaient pas singulièrement ibériques.
    Paru en janvier 2007, Ménagères en chaleur, le premier volet de la série, s'est déjà vendu à plus de 4 000 exemplaires. Epuisé depuis 6 mois, nous le réimprimons à l'occasion de la parution de cette nouveauté.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    L'institutrice

    Bruce Morgan

    Elle était une sage institutrice de campagne, pleine d´illusions sur les sentiments amoureux. Et puis tout à basculé...
    Aujourd´hui, Valérie habite une cité de banlieue et s´offre à des groupes d´hommes dans des situations de plus en plus inquiétantes.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Videos privées

    Ardem

    Justine et Roger formaient un couple de jeunes mariés unis jusqu´à ce que Roger achète une caméra pour pimenter leurs ébats.
    Car Justine, potiche dans un jeu télévisé, préfère faire l´amour dans le noir et n´est pas ce qu´on peut appeler une adepte de la fellation... Si, dans un premier temps, imiter par jeu la crudité des films pornos désinhibe leurs fantasmes, Roger se rend bien vite compte qu´il a ouvert la boîte de Pandore. Ayant poussé son épouse sur la pente du vice, il ne contrôle plus la situation, et d´autres hommes, dont son propre frère, savent en profiter, caméra à la main...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Les Degenerate Housewives débarquent en intégrale, plus vicieuses et perverses que jamais !

    Bienvenue à Hillvale, une petite bourgade du Connecticut, où Catherine Mitchell, une femme au foyer comme il en existe tant d'autres, se découvre une libido tonitruante Fini les soap à la télé et les réu' Tupperware©, les journées de Cathy sont désormais ponctuées par des ateliers de minous à brouter et de troufignons défoncés.

    Degenerate Housewives est une parodie caustique de la famille idéale et de la classe moyenne. De fait, Rebecca n'hésite pas à pousser le bouchon très loin et à faire tomber sa créature, archétype de la MILF, dans toutes les formes de perversions imaginables.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    À la manière d'un Père Castor pour adultes, l'oncle Zague, charmeur et obsédé sexuel invétéré, nous raconte sa jeunesse délurée au coeur des années 1980. C'est que notre héros en a vécu, des aventures rocambolesques ! Sans filtre ni tabou, au fil d'anecdotes croustillantes et hautement érotiques, Zague confesse sa mauvaise vie : comment il a enterré la vie de jeune fille d'une future mariée dans une orgie mémorable ; comment il a infiltré une émission de télévision dans le seul but de séduire une célébrité du petit écran ; comment il est devenu un habitué des salons de massage les plus spéciaux de la capitale... On en passe et des meilleures !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Petite vicieuse

    Ardem

    Les parents de la jeune Céline l'envoient à la campagne chez le brave cousin Bernard. Si celui-ci sait reconnaître les charmes de sa cousine, plutôt jolie, son copain Antoine rêve d'en faire sa maîtresse, mieux, son jouet sexuel. Il parviendra à ses fins, brutalisant sa conquête, qui semble trouver du plaisir lors d'étreintes de plus en plus perverses. Céline, qui se découvre un tempérament particulièrement chaud, accepte de partager Antoine avec ses copains, puis avec une bande de jeunes qui habitent le village... Retrouvez ici le trait d'Ardem, efficace et sans fioritures, au service de situations aussi obsessionnelles que scabreuses.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La revanche

    Bruce Morgan

    Les vacances scolaires donnent à Valérie, institutrice en banlieue parisienne, deux mois pour satisfaire ses penchants masochistes. Par petite annonce, elle entre en contact avec un paysan du Berry. L'homme est brutal, grossier... Exactement ce qu'elle espérait ! Il a aussi une nièce qui, après avoir été soumise, adore maintenant soumettre les autres. Oncle et nièce vont redoubler d'imagination pour administrer les plus répugnants traitements à celle qu'ils appellent seulement "la chienne", qu'ils nourrissent dans une écuelle et enchaînent à l'étable.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Mais que se passe-t-il derrière la porte de la Chambre 121 ? Pour le savoir, n'hésitez pas à suivre le héros de cette série. Son métier : réceptionniste. Mais un réceptionniste consciencieux, au service d'une clientèle exigeante, qui souhaite uniquement assouvir ses désirs les plus profonds... Cette intégrale compile les quarante épisodes parus dans la collection « Petit Pétard » plus trois épisodes inédits en album et six autres récits courts, qui forment les prémices de Chambre 121.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Chantages t.2

    Ardem

    Pour la seconde fois nous retrouvons Héléna et sa fille Léa aux prises avec leurs tourmenteurs. Elles touchent les limites de l´horreur lorsque Léa découvre que son propre fiancé s´est joint à eux. Le pire, c´est qu´elles prennent plaisir à subir les outrages que leurs imposent ces fous de sexe. La suite d´un récit qui a passionné nos lecteurs...



    À la fois scénariste et dessinateur, Ardem impose son style particulier dont l´efficacité n´est plus à prouver : son trait fin, sans fioritures et ses gros plans soignés sont au service d´un scénario aux scènes particulièrement chaudes.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Voyage en profondeurs

    ,

    Voyage en profondeurs est un hommage au récit d'aventure et de voyage comme on l'entendait à la fin du XIXe siècle, mais aussi un clin d'oeil forcené au cinéma bur-lesque et d'humour anglo-saxon, et une révérence aux lectures de science-fiction qui ont hanté nombre d'adolescents au siècle dernier. À la différence près que, sur les 160 pages délirantes de cette somme, on y fornique à qui mieux mieux. On y copule à l'intérieur de la capsule qui s'enfonce dans les profondeurs de la Terre. Sur les plages d'un continent perdu. Sur l'île de Lilliput ou encore dans le monde des Amazones.
    En bref, Voyage en profondeurs est bien un hommage, mais également, sans le moindre doute, une parodie. Et qui dit parodie, dit humour ! L'histoire n'en manque pas. Si les charmes irrésistibles des héros sont sans cesse convoqués, les situations dans lesquelles ils peuvent les mettre en action sont, elles, hilarantes. Enfin, cerise sur le cake, le dessin réaliste est franchement à la hauteur des enjeux. Les créateurs de Chambre 121 (un succès dans toutes les bonnes librairies) s'en donnent ici à coeur joie. Alors, n'attendez plus pour sillonner les profondeurs de ce roman graphico-sexuel !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Tournage amateur

    Ardem

    Son mari a tellement insisté qu´Aurélie a fini par dire oui : ils participeront ensemble à un porno amateur. Mais devant la caméra, le mari se révèle incapable de bander, tandis que sa timide épouse, sous l´influence de l´alcool, découvre la sodomie et en redemande ! Enfin, pour couronner le tout, voici qu´elle tombe amoureuse d´une autre participante...



    À la fois scénariste et dessinateur, Ardem impose son style particulier dont l´efficacité n´est plus à prouver : son trait fin, sans fioritures et ses gros plans soignés sont au service d´un scénario aux scènes particulièrement chaudes.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Secrets de famille

    Ardem

    Valérie est encore bien jeune et naïve lorsqu'elle se marie avec Jean-René, qui pense plus à son travail d'ambulancier qu'à sa jeune épouse. L'arrivée d'un oncle au foyer conjugal trouble bien vite le train-train de Valérie. Cet homme, qui pourrait être son père, l'attire, devient son amant puis son maquereau. Consentante, Valérie doit se prostituer au bord d'une route, recevoir des inconnus dans son propre appartement, puis dans un restaurant loué pour la circonstance.
    Les ouvrages d'Ardem publiés chez Dynamite ont connu un remarquable succès et ont été très rapidement épuisés. Il faut dire qu'Ardem, dessinateur chez les plus grands éditeurs, met au service d'un scénario particulièrement obsessionnel l'efficacité d'un dessin sans fioritures.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La capitaliste rhenane

    Yxes

    Une journée dans la vie d'Heike Von Harbsthal, la plus puissante des dirigeants de la planète. Son entreprise, qu'elle dirige d'une main de fer, produit du sperme artificiel, mettant en péril la survie du sexe masculin. Objets sexuels, rabaissés socialement au sein des entreprises, les hommes sont devenus la lie d'une société gouvernée par les femmes.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le jouet

    Ardem

    Dorothée, 18 ans, profite d'un corps adolescent sans complexe qui s'éveille peu à peu à la sexualité. Le quotidien, fait de tout petits rien, fait déjà gonfler le désir chez la jeune fille. Alors quand un couple d'ami commence à l'intégrer à leur parade amoureuse, la jeune fille est prompte à se laisser entrainer sur les voies d'une sexualité débridée... Sans se rendre compte que la perversité des jeux auxuqels elle prend part vont l'emmener bien plus loin que ce qu'elle rêvait. Comme toujours, le trait explicite et épuré d'Ardem sert un récit d'une grande efficacité et d'une impudeur jouissive.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Lorsqu'on possède un corps de rêve, qu'on est une sacrée belle gonzesse mais que, surtout, on est nymphomane, que se faire prendre quatre heures de suite ne suffit plus, jusqu'où peut-on aller ?... C'est en somme la redoutable question que posent Cabezas et Muñoz - alias CoaX -, les auteurs du long récit qui forme l'ossature de cet ouvrage outrageant.
      Une vingtaine de récits courts, publiés dans le défunt magazine espagnol Kiss Comix, plus nymphomaniaques les uns que les autres, complètent le recueil. Ils sont tous mis en images par CoaX, l'un des nouveaux talents ibériques de la bande dessinée érotique.
     

empty