Religion & Esotérisme

  • Saint Patrick

    Patrick Mahé

    • Hoebeke
    • 12 Mars 2008

    Rien qu'en france, on recense 500 000 patrick.
    Un prénom familier qui fleure bon l'irlande. chaque 17 mars, jour de la saint-patrick, le monde celte voit la vie en vert. de dublin à boston, de new york à sydney, et même à paris depuis 1993, la saint-patrick, tartans chamarrés et cornemuses en tête, est célébrée en une parade universelle. elle est placée sous le signe du trèfle, grâce auquel patrick enseigna le mystère de la sainte trinité et défia ainsi les druides.
    D'où vient patrick ? quelle fut sa vie ? comment contra-t-il les croyances antiques de l'ard ri, roi suprême d'irlande régnant depuis la colline sacrée de tara ? pourquoi, plus de 1 500 ans après sa mort, son aura continue-t-elle d'unir les peuples frères, de notre bretagne armoricaine à la "diaspora" interceltique ?

  • Commentés par le dalaï-lama lui-même, ces 170 images qui ont marqué sa vie retracent un destin unique et une existence mouvementée indissociables de la tragédie du tibet occupé.
    Identifié comme la réincarnation du xiiie dalaï-lama, le tout jeune lhamo dhondrup est le cinquième enfant d'une modeste famille d'agriculteurs du nord-est du tibet. 1939 : il a quatre ans lorsque, juché sur un palanquin, escorté par les plus grands dignitaires du pays et une longue procession de fidèles, il quitte son village pour suivre son apprentissage et rejoindre lhassa au terme d'un périple de plus de trois mois.
    Son rôle de chef temporel et spirituel est brutalement interrompu par l'invasion chinoise du tibet. en 1951, 20 000 chinois occupent la capitale. l'armée tibétaine est impuissante à endiguer le génocide qui débute en 1956 avec une cruauté sans limites. en 1959, le soulèvement de la population de lhassa fait plus de 87 000 morts. confronté prématurément à la violence politique, le dalaï-lama est contraint de s'exiler en inde.
    Il s'installe à dharamsala en 1960. dès lors, toute sa vie est vouée à la reconnaissance de l'autonomie du peuple tibétain et à la diffusion dans le monde de messages de sagesse et de non-violence, fondateurs du bouddhisme. distingué par le prix nobel de la paix en 1989, il mène une vie simple, essentiellement consacrée à la méditation, à l'aide aux réfugiés et à son inlassable engagement politique pour la dignité de son peuple.
    Mêlant des images personnelles de son plus jeune âge et de la vie à lhassa jusqu'en 1959 à celles témoignant de la résistance tibétaine à l'oppression de la chine, cet ouvrage, au-delà de l'autobiographie illustrée, est aussi un document sur l'histoire du tibet, petit pays pacifique indéfectiblement soutenu par un grand homme sont la tolérance n'a d'égale que la détermination. rédigés par claudine vernier-palliez, les textes introduisant les cinq chapitres du livre nous éclairent avec précision sur l'histoire de cet homme hors du commun et de son peuple.
    Quant à matthieu ricard, il nous rappelle les valeurs fondamentales du bouddhisme et brosse un portrait intime du dalaï-lama dans son quotidien, celui d'un infatigable pèlerin de la paix, l'une des plus grandes figures morales de notre temps.

  • Vaudou

    Collectifs Hoebeke

    • Hoebeke
    • 26 Juin 2003

    Présente les oeuvres exposées (photographies, peintures...) et raconte l'histoire de cette religion née de la souffrance des esclaves, le vaudou, véritable culture, qui est aujourd'hui source d'inspiration et de création.

  • Images d'une vie

    Abbé Pierre

    • Hoebeke
    • 19 Octobre 2006

    Voilà près de deux cents photos réunies dans cet album pour découvrir le destin hors du commun d'un fils de bonne famille : Henri Grouès, devenu l'abbé Pierre. Un voyage dans l'existence d'une des plus grandes figures du XXe siècle qui se déroule comme une fresque aux multiples étapes : jeune, il découvre la vie de saint François d'Assise, entre dans les ordres et choisit la discipline la plus dure, celle des capucins. La Seconde Guerre mondiale marquera le début de son engagement. Vicaire à Grenoble, il aide des hommes et des femmes à passer clandestinement la frontière. Dénoncé, il doit fuir ; capturé, il s'évade pour rejoindre de Gaulle. La paix revenue, il entre en politique et devient député. La grande histoire de l'abbé Pierre commence parallèlement : il fonde Emmaüs et développe la communauté des biffins. L'hiver 1954 est meurtrier pour les sans-logis, l'abbé lance alors son célèbre appel : c'est, dans la France entière, " l'insurrection de la bonté ". Son action fait le tour du monde, il fond des communautés dans soixante pays. Un parcours intense, entravé par la maladie et la mort si souvent proche. Bien qu'il ait rencontré les plus grands de ce monde, qu'il soit devenu un mythe, la personnalité préférée des Français, l'abbé Pierre n'a jamais abandonné le combat qu'il mène sans relâche pour les " cabossés de la vie ", pour les opprimés de tout bord. Aujourd'hui devant les images de sa vie, l'abbé se souvient de tous ces instants, il retrouve des hommes et des lieux qui ont compté et, avec l'aide de son secrétaire, Laurent Desmard, il nous livre ses souvenirs, ses impressions, ses idées, ses colères. Les images et les propos d'un homme libre et sincère qui a réveillé la conscience des hommes.

empty