Sciences & Techniques

  • Rédaction des DIY : Marie Gullí Démarre

  • Les politiques peuvent-ils encore sauver la planète ?

    En ce début de 21ème siècle, les signaux d'alerte passent tous au rouge : crise climatique, crise énergétique, crise économique, crise sociale, crises géopolitiques, et plus profondément crise civilisationnelle.
    La communauté scientifique crie "casse-cou" ; des économistes de plus en plus nombreux disent que notre système n'est pas durable ; les philosophes et sociologues s'inquiètent du délitement de la société et de la perte de sens. Seuls au milieu de tous, les politiques semblent aux abonnés absents, engoncés dans des visions étriquées, conformistes, de court terme. Les politiques sont en passe de devenir le maillon faible de nos sociétés en crise.
    Une mutation est non seulement nécessaire mais possible, pour peu qu'elle englobe la complexité des réponses : une mutation technologique, énergétique et industrielle, une révolution économique et la définition d'un nouveau projet civilisationnel qui redonne une véritable grille de lecture à vocation planétaire au destin de l'humanité.

    Une ambition démesurée ? Sans doute, mais elle est à l'échelle des défis du XXI ème siècle. Encore faut-il que les politiques soient à la hauteur, qu'ils sortent de leur paresse intellectuelle, fassent preuve de courage et de visions politiques, sachent s'appuyer sur les multiples innovations sociales qui émergent de partout, résister aux lobbies, et construire pas à pas l'évolution vers une civilisation écologique démocratique, qui redistribue équitablement les richesses et où chaque être humain ait les mêmes droits à la vie, à la reconnaissance, à la justice, au lien social.

    C'est ce à quoi nous invite Denis Baupin pour que les politiques sauvent non seulement la planète mais permettent le passage à un monde enfin civilisé.

  • La maison Deyrolle, fondée en 1831, a bâti sa notoriété sur l'édition de matériel scolaire, dont ses fameuses planches pédagogiques murales qui font désormais le bonheur des collectionneurs. Cette institution, rachetée en 2001 par Louis Albert de Broglie, s'engage maintenant dans une nouvelle voie. Dans la continuité de sa vocation éducative, elle a conçu le projet «Deyrolle pour l'avenir» : une nouvelle collection de planches abordant les enjeux environnementaux et sociétaux contemporains - les écosystèmes, la biodiversité, les espèces menacées, l'importance de l'eau, le rôle de la flore... Dans cet ouvrage, chaque document est accompagné d'un texte d'auteur, de Darwin à Nicolas Hulot, de Hubert Reeves à Pierre Rabhi. Il met en perspective l'objectif du projet : éclairer le plus grand nombre sur les connaissances et les comportements susceptibles de préserver la planète.

  • Il y a les sobriquets usuels, le popaul, la quéquette, le noeud ; les vengeurs, l'arbalète, le gourdin ; les poétiques, la chandelle, le pinceau, la flûte ; ou les culinaires, l'anguille, la saucisse et autre saucisson. Ce signe ostensible de virilité qu'est le phallus constitue, en effet, une source inépuisable d'inspiration pour les écrivains et ce depuis l'Arétin, Rabelais ou Théophile de Viau jusqu'à Boris Vian, Jean Genet, San Antonio ou encore Marie Darrieussecq. On n'imagine pas à quel point l'imagination de ces messieurs atteindra des sommets lorsqu'il s'agira de qualifier leurs « bijoux », sans compter que les femmes n'ont pas été les dernières à suggérer quelques idées. Ce lexique littéraire répertorie sous la forme d'un dictionnaire les différents noms donnés au sexe masculin, ponctué par de nombreuses gravures, peintures et croquis qui l'ont illustré tout au long de l'histoire.

  • Amis de la malbouffe, réjouissez-vous : notre cause avance à pas de géant. Pas un jour sans que les industriels de l'agro-alimentaire ne lancent un nouveau produit sur le marché. Voici pour nous régaler le fromage sans lait, la frite aromatisée, les carottes recolorisées, la cuisine moléculaire, les yaourts aux Lactobacillus, les bonbons astiqués au dioxyde de titane, le vin rosé coupé au mauvais blanc.. Et pour demain, la pomme de terre transgénique, le lait de vache clonée, le hachis Parmentier aux punaises d'eau géantes ou encore le steak in vitro. Vive l'innovation innovante ! Mieux encore : le bio, dans lequel certains hurluberlus voyaient leur salut, est en train de rejoindre nos rangs. Fraudes massives, contrôles aléatoires, et surtout les très laxistes règlementations européennes autorisent tous les espoirs : désormais même les poulets élevés dans des hangars concentrationnaires, ébecqués et traités aux antibiotiques ont le droit d'obtenir l'estampille « Agriculture Biologique » ! Et ce n'est qu'un début. Et puis il y a la crise, qui offre de merveilleuses opportunités : au consommateur désormais sans le sou, les industriels proposent de la bouffe bas de gamme, mais si joliment emballée, bourrée d'additifs, et tellement bon marché, qu'elle a de quoi faire saliver abondamment. A vos fourchettes !

  • Présentation de soixante plantes médicinales faciles à cultiver ou à trouver à l'état sauvage. Pour chacune d'elles, une fiche en mentionne l'origine, les données botaniques et culturales ainsi que les vertus reconnues et son mode d'utilisation. Une douzaine de recettes accompagnent cette sélection.

empty