Arts et spectacles

  • "C'est compliqué de programmer des réalisatrices... Des films de femmes, il y en a peu. Nous choisissons les oeuvres de talent." Halte à cette litanie que l'on entend encore beaucoup trop souvent de la part des programmateurs ! Des films de femmes il y en a, des très bons films aussi et bien plus que cent !
    La date de naissance officielle du cinéma est le 28 décembre 1895. Dès mars 1896, une femme, secrétaire de Léon Gaumont, imaginait son futur en tournant la toute première fiction de l'histoire : La Fée aux choux. Mais comme Alice Guy était très inspirée et très douée, elle a également inventé des effets spéciaux, le ralenti, l'accéléré, les surimpressions, la superproduction et même le gros plan. Quasiment toute la grammaire du cinéma actuel. Elle fut la première cinéaste à tourner des films sonores, des opéras, elle savait faire rire ou pleurer, filmer la guerre ou la vie du Christ, et même fonder et diriger un studio de production américain. Elle reste méconnue, son oeuvre est pourtant extraordinaire.
    A voir comment a été traitée la pionnière la plus prolixe et à la carrière la plus longue (elle tourne jusqu'en 1920), il n'est pas étonnant que toutes celles qui ont suivi ne jouissent pas de la même notoriété que les confrères masculins.
    Il est donc temps de réhabiliter leur place !

    Aussi paradoxal que cela puisse paraître, un tel guide qui recense les meilleurs films réalisés par des femmes depuis les débuts du cinéma n'existe pas encore. Arte éditions et Gründ ont la volonté de publier ce guide précieux pour rendre visibles toutes les femmes de cinéma à tous les cinéphiles.

  • Photoclimat Nouv.

    Photoclimat

    Collectif

    • Grund
    • 9 Septembre 2021

    Des photographes s'engagent pour la planète.
    Festival e´cologique et pe´dagogique, Photoclimat s'installe à Paris du 18 septembre au 17 octobre 2021 pour sa première édition. Au programme, des expositions photographiques qui interrogent la place de l'art et de l'homme dans la lutte écologique et qui valorisent le travail des associations et des ONG, réparties dans 17 lieux de la capitale et du Grand Paris.
    Sebastião Salgado (Brésil), Aïda Muluneh (Éthiopie), Tamara Dean (Australie), Ferhat Bouda (Algérie) de l'Agence VU, Fabrice Monteiro (Bénin), Lucas Foglia (États-Unis)... Le catalogue officiel reprend la centaine de photos exposées, commentées par leurs auteurs, et présente les associations et ONG impliquées dans l'événement.
    Introductions de Yann Arthus-Bertrand et Christophe Cassou - climatologue, directeur de recherche au CNRS et auteur principal du 6e rapport du GIEC.

  • Au coeur des années 60, la quête d'une jeune orpheline prodige des échecs pour devenir championne du monde.
    Beth Harmon, l'héroïne de la série, n'a rien au départ pour atteindre le grade élevé de « Grand Maître ». Orpheline - son père l'a abandonnée et sa mère s'est suicidée -, elle grandit dans un pensionnat où l'on apprend plus à devenir une bonne épouse qu'une femme émancipée. Beth montre cependant des belles dispositions pour les mathématiques. Elle sympathise peu à peu avec le concierge de l'orphelinat, qui l'initie aux échecs...
    Ce jeu est une révélation qui va déterminer son avenir.
    Cette série est adaptée du roman de Walter Tevis, Le Jeu de la dame, paru en 1983.
    Beth Harmon n'a jamais existé mais les grandes figures des échecs qu'elle affronte évoquent des joueurs célèbres comme Bobby Fischer ou Garry Kasparov. Mais jusqu'où va la vraisemblance dans cette série ?
    Quelle était la place des femmes dans les clubs d'échecs à l'époque ?
    Quels joueurs, quelles joueuses, ont inspiré les personnages ?
    Quelle était l'ambiance dans les tournois ?
    Faut- il être surdoué pour jouer aux échecs ?
    Faut-il se droguer pour visualiser mentalement une partie d'échecs ?
    Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans cet ouvrage destiné aux fans de la série, comme aux joueurs d'échecs, débutants ou confirmés.

  • Fulgurant destin que celui de Robert Nesta Marley. En une quinzaine d'années à peine, ce gamin des ghettos de Kingston aura fait résonner sur les plus grandes scènes un son né dans une petite île oubliée des Caraïbes et sera devenu le porte-parole des opprimés du monde entier. Hymnes universels à la résistance, à la fraternité et à l'espoir, ses chansons retracent aussi sa vie, que cette biographie très vivante et richement illustrée se propose de vous raconter.
    Anecdotes, grands moments - des concerts historiques à une tentative d'assassinat -, personnages clés, mais aussi témoignages de proches et parenthèses thématiques sur le reggae, les groupes ou le mouvement rastafari : retrouvez l'homme derrière l'icône, la petite histoire derrière la grande et explorez, en compagnie d'un spécialiste, la planète Marley.

  • Tout Gainsbourg

    Bertrand Dicale

    • Grund
    • 18 Février 2021

    L'ampleur de l'oeuvre d'auteur, de compositeur et d'interprète de Gainsbourg, le tourbillon de ses collaborations, la richesse de ses échappées dans le cinéma, la littérature ou la publicité, tout cela exige d'être précis, gourmand et curieux.
    Il faut tout réécouter, jeter des coups d'oeil en diagonale, s'attarder sur des épisodes oubliés, arpenter une fascinante galerie de portraits, chercher tous les liens entre le répertoire enchanté de Serge Gainsbourg et la vie singulière de Lucien Ginsburg.

    Du Poinçonneur des Lilas au mystère des derniers inédits, du bide de La Javanaise au succès d'Aux armes et cætera, du scandale de Je t'aime moi non plus aux private jokes de l'album Vu de l'extérieur, du rêve d'Histoire de Melody Nelson au délire d'Evguénie Sokolov, des tubes pop de France Gall aux confessions chantées par Jane Birkin, de Petula et BB à Vanessa et Bambou, des tableaux détruits au billet brûlé, du peintre Ginsburg au pervers Gainsbarre, une histoire étourdissante.

    Il fallait bien plus de mille pages pour raconter Tout Gainsbourg.

  • Depuis 1954, France Musique est LA radio de référence sur la musique classique, jazz et contemporaine, proposant une offre éditoriale forte et de qualité, toujours axée sur le partage, l'émotion, la découverte et le plaisir de la musique.
    Dans cet ouvrage, dirigé par Lionel Esparza, vingt journalistes de la chaîne partagent pour la première fois leur sélection de 250 disques - et autant de solistes, d'orchestres ou d'ensembles - dans cette discothèque idéale qui ravira tous les amateurs de musique.
    Cinq grandes parties composent cet ouvrage : musique ancienne, musique baroque, musique classique, musique romantique et postromantique, XXe siècle (jazz, BO, chansons légères, musique du monde, musique contemporaine, standards).
    Préface de Frédéric Lodéon.

    « Vous allez la do ré ! »

  • Quand le stagiaire demande si Christian Dior vient au défilé : manuel de survie à la mode Nouv.

    Quelles sont les astuces pour complimenter un créateur alors qu'on a tout détesté ? Comment survivre à sa première fashion week ? À quelles situations « vitaaaaaaaaaales » doit faire face un.e stagiaire mode ? La vie de bureau en milieu fashion est-elle plus glamour ? La réponse est non. Même le faste d'un salon haute couture ne vous protègera pas de la lose, des relances de la compta et des deadlines. Où l'on apprend que les esprits de vos collègues ne sont pas aussi ouverts que votre open space. Et l'amour dans tout ça ? Peut-on espérer pécho lorsque l'on est dans une relation monogame avec son travail ? D'ailleurs, êtes-vous vraiment fait.e pour la vie à deux ? Photos, illustrations, interviews d'acteurs phares de la mode et des réseaux sociaux (Olivier Rousteing, Loïc Prigent...), tutos, jeux, quizz... Avec ce livre à picorer, coloré et ludique, @Couturfu, le compte Instagram suivi par ceux qui font et défont la mode, vous invite dans les coulisses d'une industrie qu'on adore détester. Décalé et décapant !

  • Elle, 75 ans de photographies

    Sylvia Jorif

    • Grund
    • 3 Décembre 2020

    Fondée en 1945 par Hélène Lazareff et Marcelle Auclair, le célèbre magazine féminin Elle fête ses 75 ans en 2020. Dès ses débuts, la mode y tient une place prépondérante. Et cet ouvrage, avec un large choix de photographies de mode parmi les plus emblématiques parues dans ses pages tout au long de son histoire, retrace l'évolution de la société, décennie après décennie. Au plus près de la ligne éditoriale du magazine dès l'origine : « Du sérieux dans la frivolité, de l'ironie dans le grave ».

    L'après-guerre voit la création d'un journal pour les femmes par des femmes quand elles votent pour la première fois en France. Dans les années 50, les photographes Jean Chevalier, Jean-François Clair ou encore Lionel Kazan mettent en images la « parfaite femme d'intérieur ». La jeunesse yéyé des années 60 se retrouve sous l'objectif de Jeanloup Sieff ou Fouli Elia. Dans les années 70, la mode fait sa révolution et les filles en pantalon sont aux premières loges. Le feu d'artifice des années 80 se concrétise sous l'oeil de Oliviero Toscani, Jean-Paul Goude, Jean-Baptiste Mondino. Dans les années 90, place aux femmes photographes : Kate Barry, Pamela Hanson, Dominique Isserman, Sarah Moon... Avec les années 2000, l'air du temps est à la « Global Fashion ». Les années 2010, enfin, font place à l'« inclusivité ».

    Avec toutes ces photographies - ode à la femme et à la mode, c'est aussi un panorama complet de l'évolution des femmes dans la société qui se dessine sous nos yeux.

  • Du Voyage dans la Lune de Méliès à Ratatouille de Brad Bird, en passant par des classiques incontournables comme Le Voleur de Bagdad, King Kong, Fantasia, La Grande Vadrouille, E.T. ou L'Étrange Noël de Monsieur Jack, mais aussi en exhumant des pépites célébrées dans les cinémathèques, mais qui restent peu connues du grand public, comme Nanouk l'Esquimau, L'homme qui rétrécit, Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang, L'Argent de poche de François Truffaut ou Le Hérisson dans le brouillard du génial Youri Norstein... 100 grands films pour les petits propose un vaste panorama de ce que les enfants peuvent voir de meilleur et de plus formateur, tant d'un point de vue esthétique que thématique.

    La tranche d'âge à laquelle cet ouvrage s'adresse se situe entre trois ans à huit ans, soit de la maternelle à la fin du CE2, ce qui implique un choix de films qui ouvrent à une poétique de l'image, bien plus qu'à une approche psychologique. Un B.A. BA de la cinéphilie en somme.

    France, États-Unis, Japon, Italie, Russie, Chine, Suède... l'approche sera mondiale et tous les genres, du documentaire à la science-fiction, seront représentés. Avec bien sûr une large place faite au cinéma d'animation, genre-roi, capable, quand il est entre les mains de grands artistes, de faire rêver les enfants et de les éduquer tout à la fois.

    Cette liste établie sans dogme préalable - parce que certains « classiques » du cinéma qui peuvent enchanter encore les adultes risquent d'ennuyer les jeunes spectateurs d'aujourd'hui - propose en revanche des films qui, lors de leur sortie, ont pu manquer de considération par les cinéphiles mais ont su montrer leur force d'émerveillement ou de drôlerie auprès des générations suivantes.

    Tous les films choisis sont accessibles sur le marché, car cet ouvrage entend être un guide pratique, excluant, de fait, les films « invisibles » ou introuvables.

  • Plongeant ses racines dans la fin des années 60, lorsque Led Zeppelin, Black Sabbath ou Deep Purple lui donnèrent la vie, le metal attire, décennie après décennie, un public toujours plus vaste dans les plus grands festivals du monde. Du hard rock des débuts aux genres les plus extrêmes, il couvre une si large variété de styles et de groupes qu'il serait dommage de se limiter aux seuls grands noms.
    Illustré par la formidable collection de Bertrand Alary, dont un grand nombre de photos inédites, cet ouvrage réunit tous ceux qui comptent ou qui ont compté dans la galaxie metal, sous la plume acérée de Jean-Pierre Sabouret. Un indispensable, riche en anecdotes personnelles, pour tout amateur du genre, fan hardcore comme sympathisant.

  • Delon

    Baptiste Vignol

    • Grund
    • 15 Octobre 2020

    Dix lettres qui symbolisent le cinéma français, pour ne pas dire européen, des années soixante aux années quatre-vingt. « Alain Delon is probably one of the coolest actors in the history of cinema » déclara Leonardo DiCaprio à l'occasion de la Palme d'honneur que le festival de Cannes remit au « Samouraï » en mai 2019.
    Alain Delon, c'est une dizaine de chefs-d'oeuvre absolus orchestrés par Antonioni, Clément, Godard, Losey, Melville et Visconti. C'est un acteur d'instinct, le dernier des grands félins du 7e art. C'est un guépard au regard bleu profond. Une star planétaire. C'est un soleil dans les yeux de Romy Schneider, une éclaircie dans ceux de Simone Signoret, un incendie pour Claudia Cardinale, une éclipse chez Monica Vitti. C'est un profil unique, un visage, une démarche. Ce mouvement qui est lui... C'est une cicatrice au menton. Une voix qui se pose. C'est la beauté de l'homme à l'état pur, christique, glaciale et mystérieuse. En 200 photos rares, dont certaines inédites, ce livre retrace la trajectoire fascinante et la carrière hors norme d'une légende.

  • Carven Nouv.

    Carven

    Dominique Paulvé

    • Grund
    • 23 Septembre 2021

    Un voyage à travers les années qui ont fait de la marque Carven une référence dans le domaine de la mode. Vous apprendrez de quelle manière l'ancienne maison de haute couture a vu le jour et comment elle a su évoluer grâce à ses créations devenues mythiques.
    Madame Carven a toujours été une femme moderne qui s'est différenciée grâce à des modèles frais et élégants. Les rayures sont rapidement devenues le signe distinctif de cette marque grâce au succès de la collection Ma Griffe.
    En 1993 Madame Carven a 84 ans et quitte le monde de la mode deux ans avec de fêter les 50 ans de la marque.
    Après son départ, et l'abandon de la haute couture, la marque est reprise par différentes personnes qui essayent de lui redonner du souffle alors qu'elle entame un lent déclin. C'est dans les années 2000 que la marque retrouve tout son éclat avec l'ouverture d'une nouvelle boutique à Paris et sa participation à de nombreux défilés.
    En 2015, Madame Carven disparaît. Sa marque continue quant à elle rayonner dans le monde.

  • Brian Southall, l'ancien responsable de la presse du label EMI qui a travaillé avec tous les Beatles, a rassemblé de nombreux experts contemporains, des témoins clés et des initiés, dont beaucoup ont connu et ont travaillé avec les Fab Four, pour parler de chaque album du groupe.

    On y retrouve les membres du tribute band The Analogues, Diederik Nomden & Bart Van Poppel, les membres du tribute band The Bootleg Beatles, le vétéran du label Apple Tony Bramwell, le journaliste Ray Connolly, la chanteuse Barbara Dickson, le batteur Tristan Fry, le fondateur du duo Roxette Per Gessle, le membre du groupe 10CC Graham Gouldman, le journaliste et musicien Steve Harley, l'éditeur Stephen James, le photographe Gered Mankowitz, le producteur Giles Martin, le bassiste des Sex Pistols Glen Matlock, le musicien Chas Newby, le compositeur Sir Tim Rice, l'auteur David Roberts, le musicien Tom Robinson, le journaliste et animateur Paul Sexton, le producteur Chris Thomas, le gérant de studio Ken Townsend MBE, l'animateur radio Johnny Walker MBE et l'universitaire Kenneth Womack.

    Ces spécialistes s'étendent sur de nombreux sujets, notamment l'enregistrement des chansons, leur sortie, leur réception et leurs critiques. Il évaluent aussi l'importance culturelle à long terme et l'héritage de chaque album et de la musique qu'il contient. On y retrouve tous les albums studio originaux, des pop-centriques et bondissants Please Please Me et With The Beatles jusqu'aux poids lourds Let It Be et Abbey Road. Les éditions américaines radicalement différentes sont aussi explorées.

  • Belmondo

    Sophie Delassein

    • Grund
    • 5 Décembre 2019

    Légende du cinéma français, Jean-Paul Belmondo a indéniablement marqué son époque en travaillant beaucoup, en s'amusant tout autant. Après les années compliquées au Conservatoire d'art dramatique de Paris, l'enfant rebelle a rencontré Jean-Luc Godard. Sa carrière débute vraiment en 1960 avec À bout de souffle. Dès lors, il délaisse les planches pour les plateaux de cinéma.
    Toute sa vie, l'acteur enchaînera films d'auteur, séries noires, comédies grand public. Chacun de ses rôles, dans Moderato cantabile de Peter Brook à L'As des as de Gérard Oury, a fait de lui ce comédien auquel plusieurs générations se sont attachées.
    Fort de tous ces succès, l'exceptionnel Jean-Paul Belmondo est revenu à ses premières amours, le théâtre, pour jouer Kean ou éblouir en Cyrano. Une carrière flamboyante ici racontée en événements et en images.

  • Le Hellfest, le plus grand festival de la scène metal et hardcore internationale, raconté pour la première fois par les groupes eux-mêmes dans un livre officiel Hellfest.
    Anecdotes exclusives, plus de 300 photos inédites, un auteur connu des médias et des libraires pour ses thrillers : Cédric Sire associé à une journaliste reconnue de la scène metal, Isabelle Marcelly - Le Maguet.

    Chaque année depuis bientôt 15 ans, le Hellfest reçoit des milliers de festivaliers et de festivalières. Il s'est imposé comme l'un des principaux festivals de musique européens et permet à la France et à la petite ville de Clisson, où se déroulent les concerts, d'avoir un rayonnement international sur la scène du metal et du hardcore. Cet événement a accueilli les plus grands noms du metal : Mötorhead, Kiss, Guns N'Roses, Black Sabbath, Rammstein, Ghost, Gojira mais aussi Alice Cooper et Iron Maiden.

    Dans ce livre, (re)découvrez le metal à travers les groupes eux-mêmes. Les artistes les plus connus prennent la parole pour dévoiler leurs souvenirs et anecdotes inédites.

    Découvrez le Hellfest comme vous ne l'avez jamais vu et lu !

  • Sylvie et Johnny

    Benoît Cachin

    • Grund
    • 12 Novembre 2020

    Sylvie et Johnny, deux enfants du siècle avec leurs espoirs, leurs tourments, leur vitalité, leur talent et surtout la fougue de ce qu'ils incarnaient : l'avènement du rock'n'roll en France et leur improbable histoire d'amour. Celle d'une jeune fille de famille qui se destinait à un autre avenir que la chanson et celle d'un foudroyant jeune homme tombé éperdument amoureux de cette lycéenne de 18 ans, un soir dans les coulisses de l'Olympia.
    Les images rassemblées dans ce livre retracent ce qui n'a pas besoin de s'écrire : la force de leur amour pendant près de vingt ans avec, comme pour tout couple - même de légende - des hauts et des bas, un enfant roi chéri de tous les Français et des carrières qui n'ont jamais cessé de briller jusqu'aujourd'hui. La force d'une histoire, de leur histoire, c'est sa durée même au-delà de leur séparation amoureuse, car le respect, la tendresse, les souvenirs ont alors pris le relais pour ne jamais cesser d'écrire la suite.

  • Bruce Springsteen

    Brian Hiatt

    • Grund
    • 17 Octobre 2019

    Au-delà de l'incarnation du Rock, de l'icône américaine, de l'image de « performer » avec ses shows-marathons, Bruce Springsteen est aussi et surtout un grand songwriter.
    Et de « Greetings from Asbury Park, N. J. » à « High Hopes », Brian Hiatt le démontre en reprenant chaque album studio, chanson par chanson. Il y apporte des informations, des anecdotes et des éclairages nouveaux, fruits de ses entretiens avec le Boss lui-même et les contributions de musiciens, producteurs ou ingénieurs du son tels que Roy Bittan, Nils Lofgren, David Sancious, Mike Appel, Bob Clearmountain, Ron Aniello, Jimmy Iovine, Louis Lahav, Chuck Plotkin, Tom Morello ou Larry Alexander.
    Ce parcours dans la discographie springsteenienne à la recherche du sens et de l'essentiel fait de ce livre un ouvrage de référence qui explore les mots que Springsteen pose sur l'Amérique depuis plus de quarante-cinq ans.

  • En janvier 1983, disparaît l'un des acteurs comiques les plus célèbres du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle et le champion incontesté du box-office français des années 60-70, attirant plus de cent cinquante millions de spectateurs dans les salles: Louis de Funès.
    Incroyablement populaire, il fait la pluie et le beau temps sur le cinéma français. Après presque vingt ans sur les planches et devant les caméras dans de nombreux seconds rôles, il impose son personnage de Français impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, à la fin des années 1950.
    En 200 entrées, Bertrand Dicale, grand fan de l'acteur a choisi de vous le présenter sous un jour plus intime.vous y trouverez tous ses films, mais vous trouverez aussi des notices plus inédites comme grimaces, bouche, gifle, roses, parmi d'autres.

  • Van gogh

    Collectif

    Durant les quelques décennies de sa courte vie (1853-1890), Vincent Van Gogh vécut une expérience artistique et existentielle unique. Traversant les principaux courants picturaux de son temps, il n'en embrassa en réalité aucun et proposa au contraire une vision totalement personnelle de l'art comme « signe » de l'âme. Une vie difficile, de la Hollande protestante de sa jeunesse au Paris des impressionnistes et, enfin, à la Provence de sa période créatrice la plus féconde. Un talent en équilibre instable entre le génie et la folie, cultivé avec acharnement, et qui donnera pourtant naissance à des chefs-d'oeuvre connus dans le monde entier : des toiles où la couleur se fait matière, des autoportraits d'une fixité troublante, des nocturnes empreints d'une poésie hallucinée, des paysages vibrants de lumière...

  • Qu'ils soient artisans, artistes ou designers, tous ont en commun « l'intelligence de la main », et derrière, une histoire, un geste.
    Le couteau, ce premier outil de l'homme, a traversé les âges, de la pierre, du bronze et du fer, et est entré dans celui de l'acier. Ce métal qui le compose, il a appris à le dompter, à le durcir et à rendre son tranchant durable... Il est présent dans toutes les civilisations et l'homme n'a eu de cesse de le transformer, de le décorer, de l'enrichir à l'aide des plus belles matières. Entre les mains des artisans couteliers, s'effectuera l'ultime métamorphose. La force brute cède alors la place à la minutie des gestes. Véritable tour du monde des artisans qui mettent en avant la création et l'émotion, cet ouvrage offre une découverte de ces objets cultuels autant que culturels, véritables prolongements de la main. Des indispensables outils coupants aux plus luxueuses pièces de collection ; des couteaux emblématiques et traditionnels aux créations les plus folles et résolument modernes, ces pages vous invitent au voyage...

  • électro ; une anthologie

    Thomas Gaetner

    • Grund
    • 10 Octobre 2019

    Véritable révolution musicale du xxe siècle, les musiques électroniques ont vu le jour sous l'impulsion des fondateurs de la musique « concrète » et « électro accoustique », puis ont popularisé les pionniers d'un genre nouveau pour accoucher de tribus qui ont su développer leurs propres partitions. A la House Music et à la Techno originelles sont venus se greffer des satellites aux BPM (Battements par minute) et aux textures protéiformes. Jungle, Drum'n'bass, Hardtek, Intelligent Dance Music (IDM), Transe, Big Beat, NuDisco, Acid, Ambient, Minimal,... à leur tête, des compositeurs hors pair, des DJ emblématiques investissant des lieux conventionnels ou insolites dédiés à l'expression d'un véritable mode de vie. Mais aussi des graphistes, des « clipeurs » et des labels qui ont imaginé des identités visuelles propres à chaque artiste. Ils s'appellent Pierre Henry, Kraftwerk, Larry Levan, Aphex Twin, Jeff Mills, Laurent Garnier, Moodymann, ou encore Mézigue et Todd Terje et contribuent, jour après jour, avec talent et passion, à l'une des aventures musicales les plus inventives de ces 30 dernières années.

  • Les forces spéciales (FS), créées à l'origine par la France Libre lors de la Seconde Guerre mondiale, désignent les unités militaires issues des trois composantes de l'armée française : terre, marine et air. Depuis 1992, elles sont coordonnées par le COS (commandement des opérations spéciales) et mènent des opérations spéciales, souvent sur des zones dangereuses.

    Garantes de notre sécurité, les forces spéciales sont indispensables, mais elles sont pourtant méconnues du grand public. Grâce à de nombreux témoignages exclusifs et inédits de militaires de tous grades et toutes spécialités, Jean-Marc Tanguy nous fait découvrir ces unités interarmées.

    Richement illustré de photos prises sur le terrain, cet ouvrage nous dévoile l'histoire et les origines des forces spéciales, leurs principales interventions (Afghanistan, Côte d'Ivoire, Irak, Syrie, etc.), ou encore les métiers qu'elles permettent d'exercer.


    Préface de Jean-Michel Jacques, vice-président de la commission de la défense de l'assemblée nationale, ancien infirmier commando marine.

  • Encore un livre sur de Gaulle ! « Un de plus sur le Général » risquez-vous de penser avant d'avoir entre les mains « Les photos insolites de Charles de Gaulle ». Ouvrage une nouvelle fois rédigé avec Philippe Goulliaud. De fait, à deux on est plus en alerte, plus réactif, même si l'on reste complémentaires puisque nous partageons certains sentiments communs envers l'Homme du 18 Juin. Nous nous sommes « rodés » à travers « Les photos insolites des présidents de la Ve République », c'est pourquoi nous avons décidé de nous lancer ensemble pour écrire une autre page d'histoire : ces photos traduisent en effet un regard original sur le chef de la France Libre. Malgré sa pudeur extrême, sa carapace et ses réflexes de militaire sévère, le charismatique homme d'État apparaît ici sensible, émouvant, attentif aux autres, galant, charmeur à ses heures et toujours conquérant mais autrement. Avec des souvenirs bien précis pour Philippe Goulliaud et moi-même. Privilège de l'âge, mon complice d'écriture a eu à deux reprises l'occasion de croiser le Général. D'abord lorsque le premier président de la Ve République se rend en Gironde le 16 avril 1961 et que le petit Philippe bénéficie d'une journée de vacances scolaires pour aller l'acclamer à Talence dans la banlieue de Bordeaux. Ensuite quand avec sa mère, gaulliste de toujours, qui l'avait pris par la main le 18 juin 1968, il assiste à la cérémonie du Mont Valérien alors que s'achevaient les événements de Mai.
    Quant à moi, je crois que dans les années 1950 déjà j'entendais prononcer le nom de l'ermite de Colombey presque chaque jour. Car, du temps du RPF, mon père Henri Théodore Pigozzi, patron de Simca soutenant la traversée du désert du futur président de la République en lui prêtant une automobile de sa marque, eut ensuite l'honneur d'être le constructeur de l'une de ses deux voitures officielles, « La présidence ». C'est ainsi qu'à la maison on parlait du Grand Homme avec un immense respect. Par ailleurs à l'école, où dans ma classe il y avait Emmanuelle Peyrefitte, la fille de son ministre de l'Information, et celle du Secrétaire général de l'Élysée, Madeleine Burin des Rosiers, régnait là encore une atmosphère gaullienne. Je me faisais raconter par l'une d'elles le goûter de l'Arbre de Noël à l'Élysée. Quel rêve ! J'étais fascinée et déjà, voulais en savoir toujours plus. J'ai donc en quelque sorte enquêté depuis mon adolescence... Le moment est venu aujourd'hui à travers ces clichés rares que nous avons choisis de vous présenter cette longue et extraordinaire aventure. Celle d'une époque où les héros ne prenaient pas la pose. Vous allez découvrir un Charles de Gaulle intime, peu conventionnel et toujours étonnant. Malgré la forêt de livres qui est consacrée au Général depuis plusieurs décennies, nous avons relevé un défi : celui de vous surprendre !

empty