Jeunesse

  • Je suis un animal étrange. Un truc bizarre, avec les poils d'un chien et la tête d'un cochon. Et pourtant...

  • Certaines espèces de la faune et de la flore : quelles conséquences pour la planète ? Comment maîtriser le changement climatique ? Quel rôle peuvent jouer les énergies renouvelables ?

  • Ils sont tous deux allemands. L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s'expatrient pour fonder ensemble une galerie d'art en Californie, mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d'une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l'idéologie du IIIe Reich. Le sentiment de trahison est immense ; la tragédie ne fait que commencer...Ce texte d'une force inouïe, au dénouement lumineux, a connu un succès instantané lors de sa parution aux États-Unis en 1938 dans le magazine Story. Redécouvert soixante ans plus tard grâce à la publication par Autrement de la traduction française, qui s'est écoulée à un demi-million d'exemplaires, il est aujourd'hui considéré comme un classique du xxe siècle.Pour leur 40e anniversaire, les éditions Autrementrééditent ce roman dans une édition limitée et enrichie :photos, témoignages et documents inédits mettent à jourles secrets d'un classique contemporain.o Le texte intégral dans une traduction révisée ;o Préface de Philippe Claudel, lauréat du prix Renaudot 2003pour Les Âmes grises ;o L'incroyable destin d'un livre culte ;o Documents et photos d'archives inédits ;o Kathrine Kressmann Taylor, une vie romanesque ;o Interviews inédites de l'auteur et de son fi ls C. Douglas Taylor ;o Le succès de la pièce de théâtre raconté par Delphine de Malherbe, metteur en scène, Laurent Ruquier et Jean-Marc Dumontet, directeurs du Théâtre Antoine ;o Cahier photos des duos d'acteurs ayant porté le roman sur les planches.

  • Sur le chemin de l'école un garçon parle de la grossesse de sa mère à une fille. Ils s'interrogent et échangent sur la sexualité, le mariage, l'amour, les transformations du corps à la puberté, les différences entre les hommes et les femmes...

  • Une jolie petite souris se promène dans le bois très sombre. Sur son chemin, elle croise le renard, le hibou et le serpent qui la trouvent bien appétissante et l'invitent à déjeuner chez eux. Mais la petite souris, très maligne, refuse leur invitation car elle a rendez-vous avec un gruffalo. Un gruffalo ? C'est quoi un gruffalo ?

  • C'est l'histoire courte d'une goutte en illustration.

  • La course au gâteau

    Thé Tjong-Khing

    Dans la forêt, deux rats volent le gâteau de Monsieur et Madame Chien. S'ensuit une trépidante
    course-poursuite à travers différents paysages - la forêt, la plaine, la rivière - qui va petit à petit
    impliquer tous les animaux dans la course au gâteau : la famille Cochon en promenade, les
    grenouilles qui jouent au football, les cigognes, les singes...Tous ces chemins se croisent dans cette
    jubilatoire histoire sans paroles.
    Quel plaisir de suivre, page après page, chacun des protagonistes ! De revenir en arrière pour
    comprendre comment le singe se retrouve avec un chapeau, pourquoi le chat se fâche contre les
    grenouilles, pour quelle raison le petit lapin est inconsolable... De découvrir ce que va devenir le
    gâteau entre les mains des rats. De rester suspendu quelques instants avec " presque " tous les
    animaux quand le bébé cochon tombe de la falaise. L'auteur raconte toutes ces histoires avec
    dynamisme et humour, sur de grandes double-pages sans texte et fourmillant de détails.

  • Le lion, en nous emmenant avec lui dans sa découverte de Paris, nous offre une vision singulière de la ville. Beaubourg devient une immense usine où les gens se déplacent dans des tuyaux. Le lion rencontre une belle jeune fille - qu'on devine être la Joconde - qui le suit d'un regard étrange. Et il trouve surprenant qu'en haut d'un très long escalier - à Montmartre -, des hommes peignent le visage de sa nouvelle amie ! On redécouvre ainsi Paris d'une façon drôle et naïve. Et le lion qui avait trouvé cette ville si triste à son arrivée - les gens tout occupés à courir n'avaient même pas remarqué sa présence - finit, au fil de ses surprenantes promenades et découvertes, par s'y sentir bien. Très bien même. Lui qui jusque-là n'avait jamais été vraiment content, trouve un socle au milieu d'une place - sans doute à Denfert-Rochereau. - et n'en bougera plus, enfin heureux.

  • L'ours, le lapin, le coq, les poules et les poussins vivent paisiblement au milieu des bois. Tout à coup, un renard surgit de derrière un bosquet et kidnappe une des poules sous les yeux médusés de ses amis. L'ours, le lapin et le coq se lancent alors à la poursuite du voleur et de la poule. L'ours prend le lapin et le coq sur ses épaules et court à travers les bois pour rattraper le renard. Au bout d'un moment, la nuit tombe et oblige le voleur et les poursuivants à se reposer. Le lendemain, la poursuite reprend. Le renard, la poule sous le bras, sort de la forêt et se met à gravir une montagne. Une nouvelle journée passe à se courir après... Petit à petit, la poule et le renard semblent sympathiser. La nuit, ils dorment l'un près de l'autre comme deux amis. Le troisième jour, tous arrivent devant l'océan. Le renard et la poule fuient en barque, l'ours sert de radeau au lapin et au coq... Ces trois-là arrivent exténués sur la plage où habite le renard. Ils tiennent enfin leur revanche. Mais quand ils pénètrent à l'intérieur de la maison, prêts à se battre, la poule prend la défense du renard en se jetant à son coup. Finalement, tous se réconcilient (même si la nouvelle est difficile à accepter pour le coq...) et la poule choisit de rester vivre avec le renard.

  • Cher Oiseau, Aujourd'hui, j'ai pris une grande décision : je viens te retrouver à l'autre bout du monde. Je t'écrirai tous les jours pour être près de toi. Le vent t'apportera mes lettres. Mon Oiseau, me voilà ! Ton Ourse.

  • Un enfant a des petites mains, des petits pieds et des petites oreilles, mais pas toujours des petites idées.
    Les idées des enfants sont parfois gigantesques, amusent les grands, leur font ouvrir grand la bouche et dire " ah ! ".

  • Ma petite fabrique à histoires est un recueil presque inépuisable d'histoires, que le lecteur compose en faisant varier le complément de lieu, le sujet, le verbe et le complément d'objet. Le résultat est surprenant, il suffit que l'enfant tourne une des languettes de carton sur lesquels sont inscrits les bouts de phrases pour qu'une nouvelle histoire originale apparaisse, produisant des images poétiques et jubilatoires.

  • C'est Noël. La neige a recouvert la ferme et une journée chargée s'annonce pour Pettson : il faut couper le sapin, fabriquer des décorations, préparer un festin digne de ce nom. Mais le facétieux Picpus ne tient pas en place. Le voilà qui s'élance sur sa luge et renverse Pettson. Crac ! Une jambe cassée ! Pettson ne peut plus aller faire les courses. Du pain d'épices et quelques carottes râpées, c'est tout ce qu'il reste pour le dîner. Quel triste Noël en perspective.
    Mais quelqu'un frappe à la porte. C'est Axel, le voisin, qui leur propose un coup de main. Ni une, ni deux, Picpus part couper du bois et aide Pettson à décorer son sapin. Qui donc frappe à nouveau ? C'est Elsa, Gustavsson et Andersson ! Chacun a apporté son panier, rempli de bonnes choses à manger. La ferme de Pettson n'a jamais été aussi animée. À la fin de la journée, tout est prêt pour Noël, Pettson et Picpus se régalent d'un délicieux repas. À la lueur des bougies, les deux compagnons s'endorment paisiblement.
    Pleine d'humour et de fantaisie, cette nouvelle aventure de Pettson et Picpus ravira le jeune lecteur par sa richesse et son inventivité. C'est aussi une histoire tendre sur la solidarité et l'entraide, où le petit monde de la ferme s'ouvre à de nouveaux personnages hauts en couleurs.

  • Sujet : Tous les animaux se mettent en route pour aller pique-niquer avec monsieur et madame chien. Mais quelle n'est pas leur surprise lorsqu'ils découvrent la disparition des deux gâteaux ! S'ensuit une recherche mouvementée pour les retrouver et mettre la main sur les voleurs qui ne sont pas ceux que tout le monde accusait !
    Commentaire : Ceux qui avaient apprécié « la course au gâteau » de Thé Tjong-Khing retrouveront avec joie les protagonistes de cette nouvelle histoire qui comporte quelques clins d'oeil au premier album de cet illustrateur talentueux. Avec sa couverture rigide, son grand format et son papier de qualité, cet ouvrage sans texte offre des illustrations colorées aux multiples détails amusants, entraînant le lecteur à la suite de nombreux personnages : grenouilles, souris, cochons... Plein de rythme et de surprises, les pages enchantent les yeux et offrent un moment privilégié de langage dirigé avec l'adulte. Un ouvrage sans parole à lire, à relire, et à relire encore !

  • Romi le rhino est en vacances a la plage : sobre dans un maillot blanc ou fantaisiste a pois et a rayures, sur terre ou sur mer, pale ou bronze, a maree basse ou maree haute, sur son matelas ou avec son tubac Une plongee dans lfunivers de la plage avec ce nouveau personnage qui devient lfembleme de son environnement.
    . Apres le succes de á Mon hippopotame â, Janik Coat reinvestit avec Romi le domaine de la petite enfance et de lfapprentissage du langage. A mi]chemin entre imagier et livre pour rire, ce joli album flashy mettra les petits lecteurs dans lfambiance des vacances, tout en enrichissant au passage leur vocabulaire.
    A suivre !

  • Tout se passait bien...
    Jusqu'au jour où j'ai grandi.

  • C'est l'anniversaire du jeune Lapin, tout le village prépare une grande fête. On gonfle des ballons, les enfants dessinent, les Cochon repeignent leur maison, Monsieur Chien fait un gâteau... Ou du moins, il essaie ; car les préparatifs tournent rapidement au cauchemar : football dévastateur, pot de peinture renversé, gâteau raté... et collier volé ! Madame Cochon crie au scandale, on lance immédiatement une enquête pour retrouver le voleur. Qui a bien pu faire le coup ? Les rats chapardeurs ? Les singes farceurs ? Ou peut-être le mystérieux propriétaire des chaussures orange...

    Voici un nouvel album sans texte de Thé Tjong-Khing, génial auteur de La course au gâteau et du Grand pique-nique. On y retrouve les mêmes personnages, le même humour burlesque, le même souci du détail... Comme dans les précédents titres, on se plaît à suivre page après page chacun des protagonistes, à revenir en arrière pour comprendre qui a fait quoi, à suivre pas à pas l'enquête pour retrouver le voleur... Un grand album réjouissant et ludique.

empty