Ayoba

  • Avec près de 1 8u0 titres publiés par an, difficile pour l'amateur de romans policiers de faire un choix. Et que dire des auteurs qu'il faut absolument avoir lu ? Les tables des librairies débordent, un livre chasse l'autre, un écrivain signe ici, l'autre est invité là et le lecteur se sent perdu. Pas de panique, le gang d'Alibis'est plié en quatre pour vous concocter ce premier hors-série spécial littérature noire.
    Au programme : pas moins de 100 chroniques de romans... Oui, 100 ! Ceux de la rentrée bien sûr, mais aussi les publications les plus intéressantes de ces douze derniers mois, et une sélection d'incontournables, ceux qu'il faut absolument avoir lus et rangés en bonne place dans sa bibliothèque. Sans vouloir être exhaustifs, mais avec le désir de ne vous proposer que des textes qui nous ont marqué. Et, comme nous aimons aussi les images et les illustrations, nous avons rajouté un choix de bandes dessinées bien noires, afin que ce tour d'horizon polar soit le plus large possible.
    Pour autant, ce n'est pas un simple guide que vous tenez entre les mains, mais bel et bien une édition spéciale d'Alibi. Vous pourrez donc lire nos rencontres avec de grandes plumes, telles que George Pelecanos, David Peace, Leonardo Padura et Camilla Làckberg. Et vous plonger dans les coulisses de l'édition policière, en compagnie d'un traducteur et à la découverte d'un métier surprenant, celui de "scout".
    Enfin, dix auteurs français vous font part de leur coup de coeur et vous aurez un avant-goût de ce qui vous attend l'an prochain au rayon polar. Le tout dans un format plus petit que d'habitude, plus pratique aussi. Alors, pas belle la vie en noir ?

  • ALIBI n.5 ; reines du crime

    Collectif

    Reine (n.f., latin regina) : épouse d'un roi, femme qui détient l'autorité souveraine dans un royaume, qui l'emporte sur les autres. Reine du crime :femme qui domine le genre, qui règne sur le royaume du polar et le monde du crime. Saison 2, hiver.
    Ce nouveau numéro d'Alibi célèbre le premier anniversaire de la revue. Elle en profite pour s'étoffer et passer à 164 pages :
    Encore plus de polars, de rencontres, d'enquêtes. Au menu de cette édition, un dossier dédié aux reines du crime. Qui sont ces femmes tueuses, flics ou avocates ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons réuni pour la première fois neuf des plus grandes pénalistes françaises. Danielle Thiéry, la première femme nommée au poste de commissaire, est aussi de la partie. Et les auteures ne sont pas oubliées, avec un coup de projecteur sur Megan Abbott. En guise de cadeau pour nos un an, notre parrain, R.J. Ellory, vous offre un texte inédit, un superbe reportage littéraire à Washington en compagnie d'un agent du FBI et d'une policière de la brigade criminelle. La Crim' justement, est l'objet de notre "Garde à vue" avec un grand sujet au coeur du 36 quai des Orfèvres pour fêter les 100 ans de cette institution. Au fil des pages, vous irez aussi à la rencontre de Tim Willocks, John Burdett et Djo Tunga et filerez en Iran avec Naïri Nahapétian. Nos "Archives" sont consacrées à Frédéric Dard et vous lirez notre enquête exclusive sur le harcèlement, ou "quand travailler tue". En plus de vos rendez-vous habituels (A la barre, Stand de tir, Fourrière, les chroniques de livres, de films, de séries télés et de BD), deux nouvelles rubriques font leur apparition.
    "Expertise" analysera, dans chaque numéro, un phénomène "noir". Pour cette première, le succès du polar historique est passé au crible. "Dans le Holster" regroupe une sélection de livres de poche à ne pas manquer. Et dès notre édition du printemps (au mois avril), d'autres rubriques aux noms évocateurs verront le jour.

  • Voici comment les différents dictionnaires français définissent le mot alibi.
    Mais vous, lecteurs, quel Alibi tenez-vous donc entre vos mains ? Indice : si vous êtes arrivés jusqu'ici, c'est que vous aimez les polars. Un livre vendu sur quatre est un roman policier, les séries télévisées et les films mettant en scène des flics et des truands battent des records d'audience, tout comme les émissions consacrées aux faits divers. Le " noir " se porte bien et les mots d'Albert Camus dans Les Justes n'ont jamais été autant d'actualité.
    Car oui, "le policier est au centre des choses ". Alibi est un nouveau concept, entre le magazine et la revue, entre le livre et la presse. En 148 pages, ce " magbook " a l'ambition de raconter le monde à travers le prisme " polar ". Chaque trimestre, il vous propose d'en explorer toutes les facettes, entre fiction et réalité. Des enquêtes inédites, des reportages, des portraits pour partir à la rencontre de celles et ceux qui font le " noir ": auteurs bien sûr, mais aussi réalisateurs, scénaristes et professionnels (avocats, légistes, policiers, détectives, etc.).
    Des rubriques diverses et inattendues traitent de cinéma, de littérature, de voyage, de musique ou encore de gastronomie. De Gênes à Edimbourg en passant par Paris, Madrid ou Libreville, la planète polar n'aura plus de secrets pour vous. Cet objet est le fruit de près de deux ans de réflexion et de travail. Il fallait bien ça pour offrir aux nombreux univers du polar le support qu'ils méritent. Une équipe de journalistes et de spécialistes a mis en commun son savoir-faire et son expérience pour vous fournir un Alibi à toute épreuve.

  • ALIBI n.4 ; secrets d'Etat

    Collectif

    Saison 1, quatrième. Pour son édition de l'automne, Alibi prend les devants avant l'année électorale 2012 et vous propose de pénétrer dans les coulisses du pouvoir avec un dossier intitulé "Secrets d'Etat." De l'affaire Boulin au Watergate en passant par les dernières affaires d'écoutes téléphoniques de journalistes en France : comment et pourquoi les gouvernements cachent des informations à leurs citoyens. Enquêtes, analyses et portraits, et une réflexion sur la manière dont le polar s'empare de tous ces scandales, véritables sources d'inspiration pour bien des romans et des films. Ainsi que le témoignage inédit de l'homme qui a créé les services secrets cubains. Et l'interview d'une candidate à la présidence de la République, Eva Joly. Dans ce numéro, en exclusivité, l'entretien d'Anthony Horowitz qui s'est glissé dans la peau de Conan Doyle pour redonner vie à Sherlock Holmes. Un grand maître du polar américain, Lawrence Block, nous a reçu chez lui, à New York. Il sera aussi question de détectives, avec l'histoire de l'une des plus anciennes agences de privés de France, Duluc Détective ; de cinéma, avec Olivier Marchal et sa sensibilité à fleur de peau ; de justice avec l'interrogatoire de l'avocat général Philippe Bilger. Au menu également, une enquête signée Patrick Bard, qui vous raconte une sombre histoire d'enlèvements d'enfants au Mali, sur fond de sorcellerie. Elise Fontenaille revient sur l'affaire des Disparues de Vancouver. Vous embarquerez pour la Nouvelle-Zélande en compagnie de Paul Cleave, l'un des rares auteur du pays traduit en français. Et vous retrouverez vos rubriques habituelles : A la barre, Stand de tir, Fourrière et toutes nos chroniques de livres, de films, de séries télés et de BD.

empty