Jacqueline Chambon

  • Schongau, 1660 : le curé de LorenzKirche a été empoisonné. Il utilise ses dernières forces pour dessiner un symbole qui mène à la très ancienne tombe d'un Templier. Le bourreau Jakob Kuisl, sa fille Magdalena et le médecin Simon vont-ils découvrir le mythique trésor de cet Ordre ?

  • Vers 1650, dans la petite ville bavaroise de Schongau, plusieurs enfants disparaissent et un jeune garçon est retrouvé mort, portant des signes sataniques. L'hystérie s'empare alors de la ville. Accusée, la sage-femme est livrée au bourreau, lequel est persuadé de son innocence. Magdalena, la fille du bourreau, et son ami, un jeune médecin, partent à la recherche de l'assassin.

  • Ta fille morte

    Alex Berg

    Caroline ne veut pas croire que sa fille Liann est morte. Folle de chagrin et de colère, elle quitte Hambourg pour la solitude d'un village au nord de la Suède qu'elle a fui trente ans plus tôt. Que fuit-elle cette fois ? Pourquoi son ancien amant, le commissaire Ulf Svensson, arrive-t-il de Stockholm ? Est-ce pour la revoir ou bien cache-t-il d'autres intentions ?

  • à l'aveugle

    Lance Hawvermale

    Dans le désert d'Atacama, au Chili, à l'exception d'un groupe de scientifiques reclus dans un centre d'astronomie, aucune plante ne pousse, aucun animal ne survit. Pourtant, tandis qu'il fume sa cigarette perché sur les hauteurs de l'observatoire où il travaille, Gabe Traylin distingue au loin une ombre, qui s'écroule... Il a aperçu l'assassin mais souffre d'une maladie qui l'empêche d'identifier et de mémoriser les visages, ce qui conduit les enquêteurs à le suspecter. C'est le début d'une course contre la montre pour découvrir la vérité sur une série de meurtres et d'enlèvements survenus dans la région.

  • Cora Bender est une jeune femme «a priori» sans histoire. Un bel après-midi, elle va pique-niquer au bord d'un lac avec son mari et leur petit garçon. Elle est en train d'éplucher une pomme pour son fils lorsqu'elle se lève de sa serviette, se dirige vers un groupe de jeunes gens et poignarde l'un d'entre eux à mort. Une enquête commence alors pour tenter d'expliquer le geste de Cora. Le roman a été adapté en série sur Netflix.

  • Zone de non-droit

    Alex Berg

    Ça peut arriver à chacun d'entre nous. Tous les jours. Partout. Il suffit d'un malheureux hasard. D'une confusion. Et notre vie n'est plus jamais celle qu'elle a été. Nous passons brusquement de cet état de droit, garant de la démocratie, aux zones troubles du non-droit où seules prévalent les règles de la plus sale des guerres, que certains appellent conflit des civilisations. A Hambourg, les préparatifs du sommet international contre l'armement et pour la protection du climat battent leur plein.
    Les services secrets ont reçu les premières menaces terroristes. Au même moment, l'avocate Valérie Weymann est arrêtée à l'aéroport de Hambourg. Au terme d'interrogatoires interminables, elle comprend que les agents de la CIA et du BND la suspectent d'être liée à Al-Qaïda. Et puis une bombe explose dans la gare de Dammtor, à Hambourg. Cinq personnes perdent la vie. L'auteur présumé est vite désigné et il s'avère que c'est un ami proche de Valérie Weymann.
    Vingt-quatre heures plus tard, l'avocate est conduite dans une prison secrète d'Europe de l'Est. Mais Valérie ne baissera pas les bras et se battra désespérément pour sa survie. Un thriller qui ne vous lâche pas porté par un personnage féminin magnifiquement campé.

  • Dans le Paris de 1622, le lieutenant criminel Jacques Chevassut enquête sur des crimes dont les victimes sont marquées de l'emblême des Roses-Croix. On parcourt avec lui des lieux aussi inquiétants que la prison du Châtelet ou célèbres comme le salon de l'hôtel Rambouillet. Sa quête le mènera bientôt à l'Abbaye de Montmartre, où se trouve la clé du mystère.

  • Lorsque Timo Korvenso apprend qu'on a trouvé une bicyclette rouge à l'endroit exact où, trente ans plus tôt, une adolescente retrouvée morte dans un lac voisin avait laissé la sienne, le silence sous lequel il avait cru enterrer son passé devient tout à coup assourdissant.
    Poussé comme par une force irrépressible, il laisse derrière lui le bonheur familial qu'il avait patiemment construit et part sur les traces d'un crime pour lequel personne n'a jamais payé. Dans la lumière blanche de l'été nordique, derrière la gaieté trompeuse des lacs finlandais, le commissaire Kimmo Joentaa va devoir mener une enquête sans cesse parasitée par les fantômes du passé... Maître des incertitudes morales, Jan Costin Wagner nous emmène dans un voyage fascinant au coeur des pulsions interdites.

  • 17e siècle, dans l'Empire allemand. Apprenant que sa soeur est mourante, notre bourreau Jakob Kuisl prend le bateau. Après un voyage mouvementé sur le Danube en crue, et aussitôt qu'il arrive à bon port, il trouve sa soeur et son beau-frère baignant tous deux dans leur sang. Le testament le désignant comme unique héritier, tout porte à croire qu'il est le meurtrier. Il est alors arrêté. Pendant ce temps, sa fille Magdalena et Simon Fronwieser, le médecin auquel elle est secrètement fiancée, sont quant à eux injustement accusés d'avoir provoqué la mort d'une femme qu'ils aidaient à accoucher. Ils s'enfuient hors des frontières de Bavière et arrivent eux aussi à Ratisbonne où ils ne tardent pas à apprendre la fâcheuse situation dans laquelle se trouve Kuisl. Ils décident de mener l'enquête...

  • Qui donc a pu pénétrer dans un hôpital pour tuer une malade dans le coma ? Et quel est ce meurtrier qui laisse sur le drap de la victime une substance que le médecin légiste identifie comme un flot de larmes ?
    Kimmo Joentaa aurait besoin de toutes ses facultés de concentration pour élucider ce meurtre inhabituel, mais le jeune inspecteur doit faire face à un problème autrement plus important pour lui : Larissa, la femme qui a su lui redonner goût à la vie alors qu'il ne parvenait pas à oublier sa jeune épouse morte d'un cancer, a disparu sans laisser de traces. Tandis que le mystérieux assassin fait de nouvelles victimes dans d'autres villes, la traque patiente de Kimmo Joentaa le mène dans un petit village au fin fond de la Finlande - au coeur des ténèbres d'un été depuis longtemps flétri.
    Ce thriller haletant est une émouvante histoire d'amour mais aussi de vengeance et de désir de rédemption.

  • Leonid McGill a été engagé pour retrouver quatre hommes dont il ne connaît que les noms qu'ils se donnaient, adolescents, dans la rue.
    Son client refuse de dire pour quelles raisons il les recherche, mais après tout, ce n'est pas le problème de McGill, qui les trouve et donne leurs adresses. Quand ils sont assassinés l'un après l'autre, McGill comprend, en même temps que les sinistres desseins de son employeur, qu'il pourrait bien être le prochain sur la liste. Tandis qu'il tente de sauver sa peau, tout en se débattant pour maintenir son couple à flot et empêcher son fils de sombrer dans la délinquance, des anciens "amis" de la mafia l'obligent à exécuter un contrat...
    Des hautes sphères de la finance aux bas-fonds de la pègre, dans un New York plus interlope que jamais, Walter Mosley débrouille tous ces fils avec le brio qu'on lui connaît et son style inimitable. Il a l'art de créer et d'imposer des personnages qu'après quelques pages, on a le sentiment de connaître depuis toujours. "Le Vertige de la chute est un roman stupéfiant par un maître du genre, vision au scanner d'un New York cupide, intrigant, et plongée fulgurante dans l'âme pénitente d'un privé cabossé par la vie.
    Noir parce qu'il nous emmène dans les bas-fonds. Lumineux parce que Mosley ne nous laisse jamais dans les ténèbres. C'est tout simplement son meilleur livre." Junot Diaz

  • Comme chaque année, depuis la mort de sa femme, le commissaire Kimmo Joentaa choisit de passer la soirée de Noël dans le commissariat désert.
    Au petit matin, on l'appelle : le médecin légiste vient d'être assassiné dans un bois enneigé. Le lendemain, un célèbre fabricant de faux cadavres pour le cinéma est poignardé à son tour. Un seul lien rapproche les deux hommes, ils ont participé ensemble à un talk-show qui montrait les corps - en plastique - affreusement mutilés de victimes d'accidents mortels. Dès lors, le présentateur de l'émission ne court-il pas un grave danger Encore une fois, c'est l'empathie du commissaire envers ceux que la perte d'un être cher a rendus inconsolables et qui vivent dans l'obsession de la mort qui va le mettre sur la voie.
    Rarement un roman policier aura montré un visage aussi humaniste et une si grande délicatesse de sentiments.

  • Une enquête dans le monde très fermé du tango de Buenos Aires, menée par une jeune allemande qui, à la recherche de l'homme qu'elle aime, découvre très vite, sous le pittoresque et les paillettes de ce milieu, une ville où les zones d'ombre témoignent d'un passé toujours à vif.
    Quel secret se cache derrière le tango presque effrayant d'intensité que Damián, une star dans ce domaine, danse avec Nieve dans un théâtre de Berlin?? Qui donc est cet argentin beau et inquiétant dont s'éprend Giulietta, une danseuse classique à mille lieues de cette violence qui la terrifie et la subjugue?? Quand Damián disparaît après une terrible altercation avec son père, Giulietta décide, elle qui ne vit que pour sa carrière, de suivre sa piste jusqu'à Buenos Aires pour le retrouver coûte que coûte. Elle ignore tout de ce pays, ne parle pas espagnol et ne sait rien de Damián, mais elle se doute que le milieu du tango est petit et que chacun doit l'y connaître.
    Cette quête, dans laquelle elle va être aidée par une universitaire canadienne qui travaille sur le sujet, nous vaut une plongée haletante dans une Buenos Aires inconnue des touristes, au coeur d'un monde ancestral bouleversé par l'histoire de l'Argentine. Giulietta apprend très vite que ces chorégraphies savantes n'expriment pas comme elle le croyait la sensualité pure, mais une nostalgie poignante, la plainte d'une perte. Peu à peu, l'intrigue croisée nous conduit également sur les traces des enfants enlevés pendant la dictature puis adoptés par des proches du régime, et nous éclaire sur l'implication de l'Allemagne dans la politique américaine en Amérique du Sud.
    Ce roman noir, qui est aussi une histoire d'amour fou entre Damián et Giulietta, ravira aussi bien les lecteurs avides de lecture haletante que les amoureux du tango.

  • Dans le Paris pittoresque du XVIIe siècle, alors que Richelieu complote pour prendre le pouvoir, des femmes sont retrouvées mortes, le coeur arraché.
    L'enquête du lieutenant-criminel Jacques Chevassut va vite le conduire au Château de Vincennes, théâtre d'une terrible affaire mêlant espionnage et folie sanguinaire.

  • Mirror

    Karl Olsberg

    Mirror (miroir), un appareillage qui permet de se voir et de s'entendre, constitue un double parfait de chaque individu. Il lui apprend à connaître ses goûts et ses besoins, lui susurre à l'oreille ce qui est bon pour lui, par exemple la partenaire idéale qu'il va découvrir parmi toutes les autres personnes connectées à un Mirror. Jusqu'au jour où il se met à décider tout seul. Un roman sur l'homme augmenté et les objets connectés qui tourne à l'épouvante.

  • Jeune étudiant musulman d'origine irakienne, Djamal est parfaitement intégré à la société allemande. Il sort avec Leonie, l'une des filles de Valerie Weymann, l'héroïne de «Zone de non-droit». Un jour, victime d'une altercation avec des jeunes racistes, il se défend. Il est alors arrêté par la police, et c'est la descente aux enfers. Djamal est livré en pâture à des hommes sans scrupules qui se font face : une cellule anti-terrorisme et un jeune djihadiste fomentant une série d'attentats en Allemagne.

  • À la recherche d'un homme qui a mystérieusement disparu, le célèbre commissaire Tabor Süden nous entraîne dans le monde dangereux des groupuscules néo-nazis, dont la nostalgie pour le Troisième Reich demeure intacte.

  • En 1911, dans la Barcelone des pauvres, des enfants disparaissent : des fils et filles de prostituées qui n'osent pas dénoncer ces crimes à la police. La rumeur populaire enfle jusqu'au jour où l'inspecteur de police Moisès Corvo commence à s'intéresser à l'affaire. Buveur d'anisette invétéré, client assidu de prostituées, policier flegmatique, Corvo sait combien la vie de ces enfants mal nourris et décimés par les épidémies compte peu, mais il ne supporte pas le mépris de ses supérieurs pour ces "meurtres sans importance". Ses investigations le conduisent tour à tour dans des bistrots, des petits théâtres, des maisons misérables, chez un médecin autrichien un peu fêlé (qui déterre des cadavres pour trouver le souffle vital), à la Villa du Maure (une luxueuse maison close), et au Casino de l'Arrabassada, où les notables de la ville semblent se livrer à de bien étranges pratiques.
    Le narrateur de La Mauvaise Femme n'est autre que la mort, ici grimée en homme, si souvent appelée sur ce territoire qu'elle s'y sent chez elle. Pourtant même elle finit par avoir pitié de ces petits enfants martyrisés et décide de prêter discrètement main-forte à Corvo, lequel se fourvoie en s'obstinant à chercher un monstrueux prédateur.
    Basé sur un fait réel qui a secoué Barcelone dans les premières années du XXe siècle, et dont la protagoniste fut tristement surnommée "la vampire de la rue Ponent", Marc Pastor signe un étonnant roman picaresque où il recrée, tout en gardant une distance ironique, l'atmosphère des romans populaires d'épouvante du début du siècle dernier.

  • Avec la crise économique qui frappe indistinctement tous les secteurs d'activité, Leonid McGill a du mal à boucler les fins de mois. Gagner honnêtement sa vie est une gageure, surtout pour ceux qui, comme lui, aimeraient tirer un trait sur leur passé criminel. Sa vie privée ne va pas fort non plus : Twill, son fils adoptif, monte de mystérieuses entreprises aussi lucratives qu'illicites ; Dimitri, son fils naturel, met sa vie en danger pour l'amour de la belle Tatyana ; Gordo, son père spirituel, est condamné par la médecine ; Katrina, avec qui il est marié, vit une passion torride avec un nouvel amant ; et Aura, la femme de sa vie, lui tient des discours aussi justes que déprimants.
    Comment, dans ces conditions, refuser le travail et l'argent que lui propose une jeune beauté qui déboule chez lui des dollars plein son sac ? Elle a fui la pauvreté en épousant un milliardaire, mais redoute cet homme qui aurait déjà supprimé ses deux premières épouses et envisagerait de l'éliminer à son tour.
    McGill n'est pas assez naïf pour croire sur parole une cliente potentielle, mais sa situation difficile l'oblige à vaincre ses scrupules et à accepter l'offre. À son corps défendant, car il pressent que l'histoire truffée de mensonges que la belle vient de lui exposer va l'obliger à se confronter à de bien troublantes vérités.
    Ici comme dans les deux premiers romans noirs qui mettent en scène Leonid McGill, le talent de Walter Mosley consiste à recréer un monde fascinant au coeur d'un New York aux apparences trompeuses et peuplé de personnages aux mobiles qui sont tout sauf clairs. Héros désormais classique, McGill a gagné en subtilité et en sagesse. Il pratique toujours la méditation zazen.

  • Saint-Jacques de Compostelle.
    Hanté par un esprit maléfique, un jeune producteur à succès voit sa vie basculer dans le cauchemar. C'est alors qu'une jeune scénariste vient lui proposer un projet cinématographique basé sur une ancienne légende de la ville. Il reconnaît dans le scénario l'évocation des forces occultes qui le menacent. Dans son combat désespéré, il trouve un appui auprès de la jeune femme, férue d'histoire locale, et d'un vieil érudit, membre d'une confrérie de la basilique.
    Cet authentique thriller est aussi une enquête sur la mémoire de Saint-Jacques de Compostelle qui, depuis le plus haut Moyen Age, est un haut lieu de la chrétienté. La magnificence de sa cathédrale ne doit pas faire oublier qu'elle est d'abord un tombeau, celui de son saint patron. Mais quel est cet esprit maléfique qui cherche à glisser de curieux ossements au milieu des reliques offertes à la vénération des fidèles ? Nous découvrons que le combat de la religion contre les hérésies est toujours d'actualité et qu'à la frontière brumeuse qui sépare la réalité et l'imagination populaire les forces du mal se dévoilent furtivement dans un labyrinthe de miroirs.

  • Das system

    Karl Olsberg

    Nom de code : Pandora. Nature : virus informatique d'un genre nouveau. Signes particuliers : il apprend, il se propage, il TUE...
    Mark en est convaincu : la fortune est à portée de la main. L'entreprise d'informatique qu'il possède a développé un moteur de recherche surpuissant capable de rivaliser avec Google. Pourtant, le jour de la présentation aux actionnaires, l'application montre d'étranges défaillances. Peu après, ses deux principaux concepteurs meurent dans des conditions mystérieuses. Très vite, Mark comprend que le moteur ne se contente pas d'apprendre, mais qu'il se propage à l'intérieur du réseau mondial à une vitesse terrifiante, semant le chaos sur son passage. D'abord, ce sont les ordinateurs de la station spatiale internationale qui tombent en panne. Puis les systèmes informatiques des plus grandes banques s'affolent. A Tokyo, tous les téléphones portables se mettent à sonner en même temps. A Hambourg, ce sont les feux qui passent tous au vert. Les bugs se multiplient aux quatre coins du globe et font leurs premières victimes. Recherché par la police pour des meurtres qu'il n'a pas commis, Mark se lance alors dans une lutte à mort contre le monstre qui s'est échappé de ses mains : Pandora, le virus ultime, qui ne vise pas les ordinateurs, mais ceux qui les manipulent... A l'heure où le FBI redoute la menace d'une apocalypse cybernétique, Dits System nous fait pénétrer dans l'envers du réseau global. Un thriller palpitant pour tous ceux qui croyaient savoir de quoi les ordinateurs sont vraiment capables.

  • Dans la même veine que dans Le Vertige de la chute, Leonid McGill poursuit ici, sans illusions mais avec ténacité, ses efforts pour se racheter une conduite. Tout en menant l'enquête pour retrouver la mystérieuse Angelique à la demande du très puissant et très dangereux Alphonse Rinaldo, il joue au plus fin avec des flics vertueux ou pourris pour résoudre le mystère d'un double meurtre sanglant. Un portrait de New York qui exalte les dimensions mythiques d'une ville romanesque en diable.

  • Quand Valentina, une fillette de cinq ans, est assassinée à Hambourg en mangeant un bonbon bourré de cyanure, l'enquête sur le cas Holler est relancée.
    Car déjà la mère et le fils aîné ont été assassinés à un an d'intervalle, sans que la police ait pu découvrir le moindre indice ni surtout le moindre mobile. Or si pour les citoyens de Hambourg, le nom de Holler est celui du plus grand agent immobilier d'Allemagne du Nord, un homme irréprochable, riche et respecté, il sonne différemment aux oreilles de Stachelmann, un historien spécialiste de l'époque nazie.
    C'est donc lui qui en conseillant son ami, le commissaire Oscar Winter, va orienter l'enquête et exhumer des archives la clé de l'énigme dans un terrible passé que le miracle allemand a peut-être un peu trop vite recouvert.

  • Leonid McGill reprend du service pour résoudre une ancienne affaire criminelle dans laquelle il a joué un rôle dont il n'est pas fier. Dans ce dernier roman de la célèbre série qui lui est consacrée, le détective se trouve pris au piège du passé et, rongé par le remord, se voit contraint de racheter ses péchés.

empty