• « Enfin un livre sur les relations hommes-femmes qui ne fait pas croire que cette association va de soi et qui montre comment l'amour côtoie la haine. » (Psychologies Magazine) Que se cachent les gens qui s'aiment ? Souvent la haine. Ce qui fait qu'à force d'éviter cette haine, de ne pas la penser, un couple devient vite un cadre formel où deux célibataires cohabitent. Deux célibataires dont l'union n'est plus intime, mais sociale. Dès lors, comment accepter d'aimer et d'être aimé, de prendre du plaisir avec son partenaire, de ne pas céder devant ce que l'on ne veut pas, de cesser de souffrir par amour, tant il est vrai que celui-ci peut aussi être synonyme de joie ?

  • L'ultime livre de la « psy de Charlie Hebdo », assassinée lors de la tuerie du 7 janvier. Pour pouvoir aimer l'autre et être aimé, il faut d'abord être capable de s'aimer soi-même. Un bréviaire anti-haine, pour ne plus vivre dans un monde "déshabité".

  • « Dans les mots se trouvent les clés de notre liberté et la possibilité de jouir de la magie de la vie et du monde », écrit Elsa Cayat, qui fut pendant un an la chroniqueuse de la rubrique la psy de« Charlie Hebdodivan ».
    Animée par la passion du langage et l'écoute des autres, la traque des lapsus et des doubles sens, Elsa Cayat s'inspire de grands débats de société ou d'anecdotes recueillies auprès de ses patients pour disséquer les problèmes inhérents à l'humain et nous prouver que chacun recèle en lui les ressources nécessaires au bonheur. Sa façon de traiter l'adhésion à l'autorité, le racisme, le capitalisme, la jouissance, la légalisation du cannabis ou encore la famille nous ouvre des champs de réflexion passionnants.
    Ni freudienne, ni lacanienne, cette « libertaire flamboyante, optimiste et idéaliste » nous livre dans ce recueil sa vision singulière des êtres et de la société.

    Des textes portés par des dessins originaux de Catherine Meurisse et introduits par Alice Ferney.

empty