• Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Raimbo

    Lucio Filippucci

    De l'érotisme pur et dur saupoudré de scènes d'action nerveuses, dans la plus pure tradition du pulp à l'italienne ! Il est américain, c'est-à-dire viscéralement patriote et anticommuniste, et parcourt le globe au gré des missions que lui confie la CIA. Sahara, Vietnam, Europe de l'Est, Chine... Jeff Raimbo, agent spécial bodybuildé, volontiers gouailleur et grossier, ne fait pas dans la dentelle quand il débarque sur un terrain d'opération : il trucide les guérilleros, soumet les bolcheviks, éradique les terroristes...
    Sans oublier, au passage, de prendre du bon temps avec les femmes du cru. Raimbo a le tact et le savoir-vivre d'un OSS 117, mais ne cherchez pas chez lui le second degré du héros français : avec Raimbo, c'est de l'érotisme pur et dur auquel vous aurez droit, saupoudré de scènes d'action nerveuses, dans la plus pure tradition du pulp à l'italienne. Un page turner redoutable, et un petit monument du fumetti érotique qui reprend vie.
    Comme de nombreux dessinateurs italiens de sa génération, Lucio Filippucci a fait ses premiers pas sous la houlette des éditions Edifumetto, à la fin des années 1970. Son trait précis et élégant lui a permis de succéder à un certain Milo Manara sur la série Chris Lean, et de décrocher sa propre saga avec Raimbo, publié entre 1986 et 1987 (17 volumes). Ce livre compile les trois premiers épisodes de la série.

  • Tex et Carson rallient Fort Bliss pour escorter Ochala, un indien séminole, jusqu'à un tribunal du Texas.
    Il est accusé d'avoir assassiné un éleveur local et d'avoir attaqué des rangers. Un scout Cajun, qui a survécu à l'embuscade, rêve de voir l'indien au bout d'une corde. Mais avant que Tex puisse emmener l'indien, Longknife, un autre séminole, le libère. Tex et Carson se lancent alors sur les traces des deux fugitifs pour les livrer à la justice...

  • Raimbo

    Lucio Filippucci

    De l'érotisme pur et dur saupoudré de scènes d'action nerveuses, dans la plus pure tradition du pulp à l'italienne !Il est américain, c'est-à-dire viscéralement patriote et anticommuniste, et parcourt le globe au gré des missions que lui confie la CIA. Sahara, Vietnam, Europe de l'Est, Chine... Jeff Raimbo, agent spécial bodybuildé, volontiers gouailleur et grossier, ne fait pas dans la dentelle quand il débarque sur un terrain d'opération : il trucide les guérilleros, soumet les bolcheviks, éradique les terroristes... sans oublier, au passage, de prendre du bon temps avec les femmes du cru. Raimbo a le tact et le savoir-vivre d'un OSS 117, mais ne cherchez pas chez lui le second degré du héros français : avec Raimbo, c'est de l'érotisme pur et dur auquel vous aurez droit, saupoudré de scènes d'action nerveuses, dans la plus pure tradition du pulp à l'italienne. Un page turner redoutable, et un petit monument du fumetti érotique qui reprend vie.
    Comme de nombreux dessinateurs italiens de sa génération, Lucio Filippucci a fait ses premiers pas sous la houlette des éditions Edifumetto, à la fin des années 1970. Son trait précis et élégant lui a permis de succéder à un certain Milo Manara sur la série Chris Lean, et de décrocher sa propre saga avec Raimbo, publié entre 1986 et 1987 (17 volumes). Ce livre compile les trois premiers épisodes de la série.
    Préface de Bernard Joubert.

  • Avec les Véritables souvenirs du Docteur Mystère, Alfredo Castelli, l'homme au million d'idées, rend hommage aux feuilletons du dix-neuvième siècle, avec une aventure improbable et ecclectique qui parodie tous les genres de l'époque : roman-fleuve, western, science-fiction victorienne, histoires de jungle.

    Il est admirablement secondé dans cette entreprise par Lucio Filippucci, qui a réussi le tour de force d'évoquer par son trait toute la légende et le charme de cette époque sans rien céder à la narration, et les couvertures de la série, créées de concert par les deux artistes et importées d'un dix-neuvième siècle parrallèle, en sont la parfaite illustration.

  • Alfredo Castelli, l'homme au million d'idées, rend hommage aux feuilletons du dix-neuvième siècle, avec une aventure improbable et ecclectique qui parodie tous les genres de l'époque : roman-fleuve, western, science-fiction victorienne, histoires de jungle.

empty