• Les Pyrénées sont sillonnées par des randonneurs toujours plus nombreux, amoureux de ses paysages, de ses sommets et beautés naturelles. On en oublierait presque que ces montagnes possèdent une personnalité unique, façonnée par la géologie, la climatologie, les aléas de la frontière et l?histoire des hommes. Cette singularité pyrénéenne, les auteurs ont voulu la faire partager à travers vingt randonnées qui racontent des histoire insolites, captivantes, étonnantes, parfois tragiques aussi?
    Outre d?utiles conseils pratiques et la description précise des itinéraires, ces randonnées sous la forme de récits s?adressent au débutant ou au montagnard confirmé. Elles rassemblent une mémoire pyrénéenne sans souci de la frontière. Du Pays basque aux Hautes-Pyrénées, des Pyrénées luchonnaises en Haute-Garonne, de l?Ariège aux Pyrénées-Orientales, les auteurs ont rassemblé des récits qui évoquent une forme de randonnée culturelle, alliant connaissance du terrain, passion et histoire.
    L?aventure du comte Russell et ses grottes au Vignemale, le Chemin de la Mâture en vallée d?Aspe, les orrys ariégeois, la station de transit et de bûcheronnage baptisée la cathédrale du col de Salau, la forêt de la Massane dans les Albères?.
    Le vaste et proche versant espagnol, de la Navarre à l?Aragon jusqu?à la Catalogne, est bien représenté. La conquête de l?Aneto, la traversée de la faja de las Flores dans le massif d?'Ordesa-Mont-Perdu ou à travers les villages abandonnées de la sierra de Guara, les mines du Liat en val d?Aran? autant d?histoires et d?itinéraires qui vous prennent par la main et vous raconte une histoire singulière.

  • Pour les Français, la guerre d'Espagne fut cruelle, fratricide, mais ils en ignorent bien souvent les ressorts, les acteurs et les souffrances endurées jusqu'à nos jours par une partie du pays. L'originalité de cet ouvrage est de remonter le fil de cette longue histoire, surtout à travers de nombreux chemins buissonniers et inédits : l'incroyable mallette mexicaine, opération oranges contre tungstène, l'or disparu de la Banque d'Espagne, l'hôpital rouge de Toulouse, le stupéfiant souterrain des prisonniers, les enfants volés, l'ambassadeur-chasseur de réfugiés en France...
    A l'image de ces histoires, cet ouvrage réunit de nombreux récits captivants qui retracent des aventures et des parcours peu connus de personnages marquants de la guerre civile espagnole. De 1931 à nos jours, cet ouvrage passionnant s'appuie sur des témoignages, des archives, des sources historiques originales... que l'auteur, d'origine espagnole, a dénichés et accumulés depuis des années. Un livre remarquable qui fera date.

  • Contenir l'essentiel de la mémoire photographique des Pyrénées dans leur ensemble, France et Espagne confondues, c'est le tour de force de cet ouvrage. Dès l'invention de la photographie en 1839, les pionniers de l'image pyrénéenne emboîtent le pas à la lithographie qui prenait pour modèle les cités thermales et les grands sites naturels à proximité : Pont d'Espagne, cirque de Gavarnie, brèche de Roland, Ossau, lac d'Oô, port de Vénasque, massif de la Maladeta... Le dessin imprimé sera peu à peu supplanté par la force de l'image fixe, son réalisme, popularisée par la carte postale auprès du public.
    Avec l'exploration du massif, jusqu'alors Terra incongnita au XIXe siècle, voyageurs, curistes fortunés, artistes, scientifiques arpentent la montagne et les vallées, signant des images singulières reproduites dans ces pages. Sommets, courses, glaciers, vallées, cascades, lacs, paysages pittoresques, portraits de guides, de bergers et de paysans, sierras et canyons avec la révélation du versant espagnol..;
    Tout intéresse ces opérateurs passionnés, pour certains infatigables marcheurs, dont le legs est parvenu jusqu'à nous, parfois miraculeusement.
    D'autres aventures humaines sont ici contées par de merveilleux clichés, extraits de fonds anciens ou familiaux, pour la plupart peu connus, certains inédits : la saga de l'observatoire du pic du Midi de Bigorre, l'invention des refuges de montagne, l'irruption du train et du ski, les grands barrages, les premiers reportages...

  • Les Pyrénées sont un marqueur fort des changements climatiques qui s'opèrent sur notre planète. Pyrénées, À la croisée des climats est le premier livre-bilan sur les impacts des changements climatiques mesurés et exposés à l'échelle des Pyrénées. Réunissant des photographies des Pyrénées d'hier et d'aujourd'hui, le livre offre au lecteur, par la qualité des analyses et mises en perspective, un état des lieux complet des bouleversements climatiques. Des experts du climat et différents universitaires évoquent ainsi les changements de biotope, la migration botanique.
    Des visions prospectives concluent cet ouvrage et nous permettent de mieux imaginer ce que pourraient être les Pyrénées en 2050.

  • Longtemps, les montagnes furent considérées comme une terra incognita. Et les Pyrénées ne faisaient pas exception. La section des Pyrénées Centrales du Club alpin français, créée en 1876 (rebaptisée Club alpin français de Toulouse en 1990), avait, au départ, une visée scientifique, morale et patriotique entretenue par un petit cercle de notables toulousains. Très vite, cette ambition s'est enrichie du partage de valeurs humanistes, de savoirs et d'expériences et plus largement de la transmission, de générations en générations, d,.
    Une passion pour la montagne, au profit du plus grand nombre. A la fois album des plus belles photographies, de 1875 à nos jours, montrant tout autant les exploits des pionniers, d'Eugène Trutat, Maurice Gourdon à Jean Arlaud, que les grandes expéditions et les sorties collectives, et livre témoignage de la vie de ce club vénérable, l'ouvrage propose aux lecteurs amoureux de montagne et des Pyrénées des histoires fascinantes et inattendues sur le massif.
    Ces pages donnent à voir la société toulousaine, avec ses maires membres du Club alpin ou les savants, professeurs d'universités, avocats, rentiers et autres aventuriers de la montagne. Cette évocation foisonnante éclaire l'histoire de la conquête des Pyrénées, et permet de les redécouvrir aux côtés de passionnés du Club alpin français.

  • Cap Canaille, Cassis et les Calanques de Marseille. les paysages du massif, des îles et ceux des territoires environnants sont uniques au monde. La richesse de cette biodiversité et les nombreux vestiges des activités traditionnelles humaines ont amené logiquement à la création en 2012 du Parc national des Calanques. Unique en France, à la fois terrestre et marin, il relève le défi de la protection de l'environnement face à la surfréquentation touristique, la pollution, l'incendie et l'urbanisation liés à la proximité de Marseille, agglomération de plus d'un million d'habitants.
    Cet album vous propose une promenade exceptionnelle au sein de ce patrimoine culturel, écologique et paysager tout en exposant les pressions d'un tourisme croissant risquant à terme d'hypothéquer l'attractivité et la beauté de ces lieux.

  • Le bazacle était autrefois le seul gué qui permettait le passage de la Garonne à l'emplacement de Toulouse où le lit du fleuve était naturellement large d'une centaine de mètres et séparé en différents bras.
    De nouveaux moulins s'y établissent lorsque, en 1190, le comte Raymond V de Toulouse fait construire un barrage que l'on nomme " chaussée du Bazacle ". Des moulins à l'électricité, il n'y a qu'un pas, franchi en 1888 lorsque l'ancien grand moulin est converti en centrale hydroélectrique. A la fois usine et centre culturel, le Bazacle est aujourd'hui un lieu symbolique de la ville, tant par le contenu de ses animations et de ses expositions que pour la superbe vue qu'il offre sur le fleuve.
    /> C'est aussi, grâce aux importants travaux d'aménagements réalisés qui mettent en valeur un patrimoine industriel enraciné dans l'histoire et dans l'espace urbain, une invitation à redécouvrir les rapports complexes noués au cours des siècles entre une ville et son fleuve. A l'occasion de l'ouverture du nouvel espace EDF Bazacle, cet ouvrage historique et prospectif en appelle à la mémoire des lieux mais aussi à celle du temps.
    Illustré par les photographies d'Adélaïde Maisonabe et les dessins de Raphaël Dhers, ce magnifique album vous propose de redécouvrir, grâce également aux talents conjugués de Santiago Mendieta et de Robert Marconis, un lieu riche d'histoire.

  • Fin octobre 1980, Thomas Azumendi, journaliste en déshérence, se rend en vallée d'Aspe (haut Béarn) à la recherche de ses racines. Enquêtant sur un grand-oncle résistant et gaulliste, il découvre à la frontière espagnole l'imposante gare fantôme de Canfranc. Là, il met au jour, de manière fortuite, un vaste trafic de matières premières et précieuses ayant eu pour théâtre, durant la Seconde Guerre mondiale, cette gare autrefois internationale. Les mystérieux convois sous escorte passaient le tunnel ferroviaire du Somport puis la douane de Canfranc, tandis que flottaient les bannières conjointes de l'aigle impérial franquiste et de la croix gammée. L'enquête conduit Thomas tour à tour à Madrid, à Tolède et en Estrémadure. Se profile alors l'ombre des hommes d'affaires du IIIe Reich, du beau-frère de l'ex-dictateur, des services secrets, des trafics les plus honteux du régime franquiste mis en quarantaine par les Alliés, ainsi que la conspiration menée par une mystérieuse loge secrète, proche de la Phalange, ressurgissant après quatre décennies de silence. Entre roman historique et polar, L'Or de Canfranc s'attache à décrire la malédiction qui a entouré la reconstitution des réserves d'or de la Banque d'Espagne après leur transfert secret à Moscou en 1937 par la IIe République espagnole, alors menacée d'effondrement au début de la guerre civile.

  • 30 balades familiales pour vous mener vers des sentiers à la portée de tous dans les paysages toulousains qui révèlent bien des surprises. De la plaine de la Garonne aux premiers coteaux qui la dominent ; des rives du fleuve aux ramiers où prospère une faune variée mais peu connue ; des forêts de la région toulousaine (Bouconne, Buzet, Burgaud) à celles de Grésigne, dans le Tarn ; des chemins de halage du Canal du Midi aux lacs de la Thésauque et de Thoux-Saint-Cricq, en périphérie de Colomiers et Fenouillet, mais aussi sur les rives du Touch entre Toulouse et Tournefeuille En dépit de l'urbanisation de la métropole, ces 30 balades familiales mènent les randonneurs sur des sentiers à la portée de tous, qui révèlent bien des surprises. Plus de la moitié de ces échappées belles sont consacrées au pays toulousain et à la périphérie de l'agglomération à moins de 30 minutes de voiture et les autres musardent autour de la métropole midi-pyrénéenne aux confins du Gers, du Tarn, de l'Aude et de l'Ariège, toutes à moins de 90 minutes par la route. Véritable colonne vertébrale du département de la Haute-Garonne, nous suivons la Garonne peu avant sa traversée de Toulouse, à Portet-sur-Garonne, au confluent avec l'Ariège et sur les rapides de Portet, mais aussi aux abords de la ville rose, sur les coteaux de Pech-David mais aussi à Blagnac, Beauzelle, Fenouillet ou encore Merville.

  • Pour beaucoup, la guerre d'Espagne fut cruelle, fratricide mais ses ressorts, ses acteurs (exceptée la figure centraleet caricaturale du général puis du dictateur Franco) et ses souffrances endurées par la société espagnole jusqu'à nos jours demeurent encore méconnues.
    Cet ouvrage réunit 20 à 30 récits retraçant la vie et le parcours de personnages marquants ayant joué un rôle durant la guerre civile, mais aussi des histoires, des parcours exceptionnels pratiquement inconnus des lecteurs français. L'auteur retrace également la psychologie des vainqueurs, phalangistes et franquistes qui, après leur victoire totale, ont souhaité l'anéantissement des vaincus, détaillant la terrible répression qui a suivi la fin de la guerre.
    Sans compter que la mémoire des descendants (enfants, petits-enfants) des exilés de 1939 qui se réfugièrent en France, près de 450000 personnes lors de la Retirada, est en coreprégnante, notamment dans le Sud-Ouest.

  • Calanques ; Marseille, Cassis, cap Canaille Nouv.

    Calanques, Cassis, cap Canaille. Ces paysages sont uniques au monde. Parce que le grès rouge du cap Canaille côtoie le blanc des falaises calcaires des Calanques, et que le bleu de la Méditerranée unit ces lieux en une symphonie de couleurs fantastique. La richesse de la biodiversité et les nombreux vestiges des activités traditionnelles humaines expliquent et justifient la création du Parc national des Calanques, qui existe depuis 2012. Unique en Europe, à la fois terrestre et marin, ce parc périurbain relève le défi de la protection de l'environnement et du maintien des activités touristiques. Les Calanques sont le terrain de jeux des grimpeurs (c'est là que Gaston Rebuffat a fait ses premières voies d'alpinisme), des amoureux de la mer, mais aussi tout simplement des promeneurs venant trouver en ces lieux tellement proches de la mégapole marseillaise (un million d'habitants !) un air vif et préservé, des paysages intacts, des sensations vraies et fortes. Du cap Canaille à Marseille, la nature et les hommes ont créé un ensemble minéral, patrimonial et paysager incroyable. Et Cassis, ville entre port et terroir, occupe la place centrale de cet ensemble. Cet album vous propose une promenade exceptionnelle au sein de ce patrimoine culturel, écologique et historique dans les pas de Fernando Ferreira, photographe qui parcourt les Calanques depuis plus de vingt ans, et de Santiago Mendieta, écrivain marcheur.

  • Cet ouvrage balaie plus de deux siècles d'aventure naturaliste avec les premières collections déposées par le naturaliste Philippe Picot de Lapeyrouse dès 1796 au lendemain de la Révolution française. Le Muséum de Toulouse, créé en 1865, toujours étroitement associée à la Ville de Toulouse, arbore fièrement ses 150 ans d'existence. Enrichies au fil du temps par des générations de scientifiques, conservateurs et voyageurs, ses collections abritent près de 2,5 millions d'objets issus de toutes les disciplines relevant alors des sciences naturelles (géologie, paléontologie, entomologie, botanique, mammalogie.) et des sciences humaines (préhistoire, ethnographie). Pionnier en matière de disciplines nouvelles comme la préhistoire ou la photographie dès la fin du XIXe siècle, le Muséum de Toulouse a toujours collé à l'esprit de son temps.
    En 150 ans que d'évolutions ! Lors de la création du Muséum, l'encre de la théorie de l'évolution venait à peine de sécher, Mendel n'avait pas encore découvert les premières lois sur la génétique, la radioactivité était inconnue, Pasteur n'avait pas encore inventé la vaccination. Aujourd'hui, la science et les techniques sont partout ; le monde et les enjeux ont été révolutionnés. Les hommes ont pris conscience qu'ils vivaient sur une planète aux ressources limitées et étaient condamnés à travailler ensemble afin d'assurer la survie de leur propre espèce, préserver la Terre de sa voracité. Le Muséum a suivi ce mouvement. Il s'est rénové tout en conservant ses fonctions premières : témoigner, éduquer, transmettre. Son action rayonne bien au-delà des frontières de Toulouse et de sa métropole. Adopté par les visiteurs qui s'y pressent nombreux, ce musée consacré aux sciences de la vie voit ses expositions circuler dans le monde entier. L'histoire du Muséum de Toulouse est ici restituée dans toute sa dimension épique et humaine.

  • Mosaïque d'essences et de paysages en perpétuelle évolution, la forêt des Pyrénées se conjugue au pluriel, de l'Atlantique à la Méditerranée.
    Au gré des époques, des climats, versants et altitudes, mais aussi sous l'action dévastatrice de l'homme, aujourd'hui plus respectueuse, le couvert forestier a subi bien des transformations. Univers envoûtant, peuplé de nombreux animaux, sa diversité et sa beauté laissent encore pantois le visiteur qui y pénètre.

  • Avec ses quarante années d'existence, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a atteint l'âge de raison, celui de la maturité. En se retournant sur tant de chemin parcouru que de projets réalisés et d'expériences partagées. Avec la fin des industries traditionnelles (délainage, textile mine), ici s'invente un autre avenir où cadre de vie et terroir riment avec espoir.
    Prenant ses aises sur 119 communes (dont 10 associées), son vaste territoire (306 000 hectares), à cheval sur deux départements (Tarn et Hérault) et deux régions (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon), est parsemé de richesses naturelles, de paysages sous la triple influence du Massif central, de la Méditerranée et des plaines lauragaises, audoise et héraultaise. Sur la ligne du partage des eaux entre océan et mer, ce balcon hésite entre ses deux versants, ses deux Midis. Des sombres sapinières de la Montagne noire où le canal du Midi s'est bâti une source et sa réputation, des hêtraies des monts de Lacaune au Plateau des lacs, du Sidobre aux crêtes du Somail et de l'Espinouse où musardent les mouflons, le relief dégringole peu à peu jusqu'aux confins du Minervois et du Bitterois, où affleurent la vigne, le mimosa et bientôt l'olivier. Territoire mosaïque, on y cultive autant la châtaigne que l'amour du patrimoine, de l'histoire. Un vrai pays de l'art de vivre.

  • Les randonnées présentées dans ce beau livre nous rappellent que les montagnes des Pyrénées possèdent une personnalité unique façonnée par la géologie et le climat, mais aussi par l'histoire des hommes et les aléas de la frontière franco-espagnole.
    Les superbes images d'Étienne Follet et les textes documentés de Santiago Mendieta nous font partager cette singularité à travers vingt itinéraires allant à la découverte de sites naturels ou d'épisodes historiques insolites, captivants, étonnants : l'aventure du comte Russell et ses grottes au Vignemale, le chemin de la Mâture en vallée d'Aspe, la grotte basque du Saint-qui-sue, les monuments funéraires de l'Empordà, les orrys ariégeois et bien d'autres encore... Outre les indispensables conseils pratiques et la description précise des itinéraires, ces balades culturelles rassemblent les éléments d'une véritable mémoire pyrénéenne sans souci de la frontière. Les auteurs promènent ainsi leur regard curieux du Pays Basque aux Pyrénées centrales, de l'Ariège aux Pyrénées orientales et, sur le versant espagnol, de l'Euskadi à la Navarre, de l'Aragon à la Catalogne.

  • Entre montagne, Piemont, coteaux et plaine, le Comminges est un territoire d'une richesse insoupçonnée. Avec son emplacement central, presque équidistant de l'Atlantique et de la Méditerranée, son histoire remonte à plus de 35 000 ans. En témoignent le legs du site d'Aurignac à l'Aurignacien, période préhistorique du Paléolithique supérieur ou les villas gallo-romaines de Montmaurin ou de Chiragan.
    Paysages grandeur nature, milieux naturels et patrimoine affichent leur diversité en majesté : de la montagne pyrénéenne aux confins de l'Espagne et de l'Aragon, de Saint-Bertrand-de-Comminges à la cité thermale de Bagnères-de-Luchon, de la Garonne qui s'étend dans la plaine en direction de la métropole toulousaine... le Comminges possède de grands sites et d'indéniables atouts. Un territoire de partages, d'échanges, toujours en éveil.

empty